Les étapes de l’entretien de chaudière

Chaudière au fioulSuivant le type de votre chaudière, l’entretien peut légèrement différer, mais la méthodologie est sensiblement similaire pour tous les modèles. Voici les étapes classiques d’un entretien de chaudière en bonne et due forme :

Nettoyage du corps de chauffe et du foyer de la chaudière

Le professionnel va procéder au nettoyage de l’intérieur de la chaudière. Car au fur et à mesure de son utilisation, la combustion de la chaudière va produire des résidus. Le professionnel va donc la nettoyer avec des produits adaptés.

Le professionnel va déposer (retirer) le brûleur de la chaudière afin de pouvoir démonter la trappe Brûleur de chaudière à fiould’accès au foyer puis enfin la porte d’accès au foyer. Cette trappe est généralement en acier tandis que la porte est en fonte, beaucoup plus lourde et adaptée à de fortes chaleurs.

Il retire également la plaque d’isolation qui protège la porte d’accès de la chaleur. Cette plaque d’isolation peut se consumer en fonction de l’âge de votre chaudière. Si elle ne peut plus assurer sa fonction, le professionnel va remplacer cette plaque par une neuve.

Si votre chaudière possède une trappe de visite, le professionnel va l’ouvrir afin de pouvoir procéder au nettoyage de celle-ci. Dans le cas où votre chaudière n’aurait pas de trappe, le professionnel peut enlever le panneau vertical afin d’inspecter le haut de votre chaudière.

Inspection du foyer

Foyer d'une chaudière avant nettoyage

Foyer de la chaudière avant son nettoyage

Une fois la porte d’accès au foyer démontée, le professionnel va inspecter le foyer de la chaudière afin de vérifier qu’il est en bon état de fonctionnement. A l’aide d’un hérisson de ramonage et de brosses, il va gratter les résidus de combustion qui composent les suies.

Ces suies sont évacuées à l’aide d’un aspirateur professionnel qui tolère les gravats. L’aspirateur est un outil essentiel dans l’entretien de chaudière ; il aspire les suies et limite ainsi la création de poussière dans la pièce où se situe la chaudière. Le hérisson de ramonage va décoller les suies du corps de chauffe de la chaudière par frottement.

Une fois le gros des suies enlevé avec les hérissons et aspiré, le professionnel va parfaire le nettoyage de la cuve avec une brosse métallique jusqu’à ce que les parois de la chaudière soient nettes et propres.

Pour découvrir nos formules d’entretien,
demandez votre devis !

Photos du nettoyage du corps de chauffe de la chaudière

Aspiration des suies de la chaudière

Aspiration des suies du foyer de la chaudière

 

Nettoyage du foyer de la chaudière

Nettoyage du foyer de la chaudière

 

Le professionnel va également nettoyer les différentes portes et trappes qui composent votre chaudière à l’aide de brosses et de pinceaux adaptés pour enlever les résidus de combustion.

Foyer de la chaudière propre

Foyer de chaudière après nettoyage

Une fois le corps de chauffe et les autres éléments propres (trappes, plaque d’isolation et les différentes portes), le professionnel va remonter les composants de votre chaudière et procéder ensuite au nettoyage de votre brûleur.

 

Entretien du brûleur

Nettoyage du brûleur

Le brûleur est un des éléments principaux de la chaudière. C’est lui qui assure la combustion du combustible (fioul, gaz ou bois). Le professionnel va d’abord vérifier que le brûleur est en bon état de marche, vérifier l’absence de fuite, s’assurer du bon fonctionnement de la pompe à fioul et du bon état des électrodes. Ensuite, il va procéder au dépoussiérage du brûleur et à son nettoyage.

Démontage, contrôle du gicleur à fioul et réglage de l’accroche flamme

Le gicleur est une pièce du dispositif de chauffage qui permet d’approvisionner la chaudière en combustible. Après avoir démonté le gicleur, le professionnel va vérifier l’état du gicleur et son bon fonctionnement, car le gicleur fait parti des pièces d’usure de la chaudière. Il se peut que le professionnel remplace votre gicleur par un modèle équivalent s’il estime qu’il est trop endommagé.

Comptez environ 30 euros pour un gicleur neuf. Le gicleur peut être sali ou abîmé par les dépôts présents dans le fioul, notamment si votre cuve est sale ou si le fioul de mauvaise qualité et que le filtre du brûleur n’a pas bien filtré les impuretés.

Démontage du brûleur de la chaudière

Dévissage du brûleur de la chaudière

Il est de coutume que le professionnel laisse l’ancien gicleur après son départ. Cela vous permet de bien voir qu’il a procédé à son remplacement, mais également de connaître le modèle du gicleur sans avoir à re-démonter la chaudière.

Remplacement Brûleur Fioul

Remplacement du brûleur par un modèle équivalent

 

Gicleur neuf et usé

Comparaison entre un gicleur neuf (à gauche) et usé (à droite)

Une fois le gicleur nettoyé ou remplacé par un neuf, le professionnel va le remonter sur le brûleur. Il va ensuite procéder au remontage de l’accroche flamme qu’il aura préalablement nettoyé.

L’accroche flamme est un élément important dans la combustion. On peut le considérer comme un déflecteur d’air, il sert à “retenir” le fioul et l’air afin de conserver la flamme. Son rôle est également d’assurer l’arrivée en bonne proportion du mélange air et fioul. On règle la quantité d’apport d’air en positionnant l’accroche flamme plus ou moins loin sur la buse du gicleur.

Réglage de l'accroche flamme

Réglage de la position de l’accroche flamme sur le brûleur

Ainsi, plus on positionne l’accroche flamme vers le début de la buse, plus on réduit le passage d’air. A l’inverse, plus on l’écarte, plus on augmente le passage d’air. On règle la quantité d’air qui arrive pour combustion avec cette pièce et l’arrivée d’air principale qui se situe sur la ligne du brûleur. La distance à laquelle le professionnel règle l’accroche flamme et la base du brûleur est en fonction du brûleur. En fonction du modèle et de la puissance la distance varie ; le professionnel possède un tableau de correspondance afin de régler correctement l’accroche flamme sur le gicleur.

Entretien des filtres

Nettoyage du filtre à fioul du brûleur

Le professionnel va également procéder au nettoyage du filtre à fioul qui est dans votre brûleur.

Nettoyage du filtre à fioul

Démontage et nettoyage du filtre à fioul situé sur le brûleur

Nettoyage du pré-filtre à fioul

Si votre installation en est équipée, le professionnel va procéder au démontage du pré-filtre et à son nettoyage.

Remontage du brûleur sur la chaudière

Une fois le brûleur et tous ses éléments propres et fonctionnels, le professionnel va le remonter sur la chaudière et procéder au redémarrage de la machine. Il va profiter de cette occasion pour régler la chaudière et mesurer la pollution à l’aide de différents appareils, mais auparavant, s’il ne l’a pas encore fait, il va procéder au ramonage du conduit d’évacuation des fumées.

Pour découvrir nos formules d’entretien,
demandez votre devis !

Ramonage du conduit d’évacuation

Ramonage du conduitLe conduit d’évacuation des fumées de combustion s’encrasse et doit être ramoné chaque année pour éviter une surconsommation de fioul, voire un risque d’incendie. Vérifiez que cette prestation est bien incluse dans votre entretien annuel. Le professionnel va démonter les trappes d’accès, et à l’aide de hérissons de ramonage, Il va nettoyer le conduit afin d’éliminer les suies qui se sont accumulées sur les parois. L’entretien d’un conduit d’évacuation doit se faire de bout en bout, de la chaudière jusqu’au toit où le conduit débouche à l’air libre. Si les tuyaux d’évacuation des fumées près de la chaudière sont endommagés, le professionnel va procéder à leur remplacement.

Redémarrage de la chaudière

Une fois la chaudière et la cheminée nettoyées, le professionnel procède au redémarrage de la chaudière. C’est une étape cruciale dans l’entretien de votre chaudière. Avec son expérience et son savoir-faire, il va être attentif aux éléments (bruits, fumées, vibrations) afin de diagnostiquer un éventuel problème dans le fonctionnement de la chaudière. Si tout fonctionne correctement, il va procéder aux mesures de pollution et aux réglages de combustion.

Analyse des fumées et réglages de la chaudière

Mesure du taux de monoxyde de carbone (CO)

Mesure du taux de monoxyde de carbone

Mesure du taux de monoxyde de carbone dans la pièce

Avec un appareil adapté, le professionnel vérifie que le taux de monoxyde de carbone est conforme aux normes. Pour information, si la teneur en monoxyde de carbone est comprise entre 20 PPM (10PPM à partir du 1er juillet 2014) et 50 PPM (partie par mille), la loi oblige le professionnel à informer l’usager que des investigations complémentaires concernant le tirage du conduit de fumée et la ventilation du local sont nécessaires.

 

Réglage du brûleur par analyse des fumées

Une fois la mesure de monoxyde de carbone effectuée dans la pièce, le professionnel va procéder au réglage du brûleur à l’aide d’un analyseur de combustion. Cet appareil va analyser les fumées grâce à une sonde qui sera introduite via un trou dans le conduit d’évacuation des fumées. Il va mesurer, entre autres, la teneur en dioxyde de carbone (CO2), en monoxyde de carbone (CO) et le rendement de la chaudière afin de procéder aux réglages appropriés pour que votre chaudière fonctionne au mieux et dans des conditions de sécurité satisfaisantes.

Lecture de la teneur en dioxyde de carbone dans les fumées de combustion Analyse des fumées de combustion

Nettoyage et rangement du matériel

Les travaux d’entretien génèrent beaucoup de salissures causées par les suies et les éventuelles traces de fioul. Un professionnel consciencieux procédera au nettoyage de la pièce et de l’extérieur de la chaudière, mais il peut néanmoins rester quelques traces que le professionnel n’aura pas vues.

Conseils sur l’utilisation de la chaudière

Une fois l’opération d’entretien de la chaudière achevée, le professionnel vous donnera des conseils sur l’amélioration des performances de votre matériel et les bonnes pratiques pour réduire votre consommation. De plus, il évaluera le rendement énergétique de votre chaudière ainsi que ses performances par rapport aux références. N’hésitez pas à le questionner si vous avez des interrogations sur le fonctionnement de votre chaudière. Il est l’interlocuteur le plus à même de vous répondre, à la fois de par son expertise, mais aussi car il connait votre chaudière puisqu’il vient de l’entretenir.

Remise de l’attestation d’entretien

Une fois votre entretien chaudière terminé et dans un délai de 15 jours suivant sa visite, le professionnel vous remettra une attestation d’entretien après la vérification des points définis dans l’arrêté du 15 septembre 2009. Conservez précieusement ce justificatif (durée minimale de 2 ans), qui pourra vous être demandé par des agents assermentés. La facture de la prestation d’entretien de chaudière et de ramonage peut servir d’attestation d’entretien. Le professionnel va également indiquer sur la facture les éventuels éléments à remplacer ou à surveiller et les remarques qu’il aura notées pendant l’intervention.

Toutes ces informations sont données à titre indicatif. Cet article a pour objectif de présenter les différentes étapes de l’entretien d’une chaudière. Le professionnel peut ne pas intervenir exactement de cette façon, en fonction de votre chaudière mais également de sa façon de travailler. Par exemple, l’ordre des étapes est susceptible de varier.

Les outils pour entretenir une chaudière

Le professionnel doit disposer d’un nombre important d’outils afin de procéder à l’entretien complet de la chaudière.

Voici une liste des principaux outils :

  • Une caisse à outils (pour démonter les éléments de la chaudière)
  • Un aspirateur professionnel
  • Des hérissons de ramonage
  • Des brosses de nettoyage de différentes tailles
  • Un chiffon
  • Un appareil analyseur de fumées
  • Une baladeuse afin d’éclairer la chaufferie
  • Un masque avec filtration active
  • Un casque anti-bruit

Combien de temps dure un entretien de chaudière ?

Le temps moyen requis pour entretenir une chaudière est d’environ 1h30. Ce temps dépend des chaudières et de l’état de saleté de celle-ci. Selon ce que vous avez convenu avec votre chauffagiste, l’entretien peut se faire dans le cadre d’un forfait, auquel cas vous paierez une somme fixe quelque soit le temps passé à l’entretien de chaudière, ou bien à l’heure passée sur place.

Galerie photo de l’entretien d’une chaudière


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile