Le gicleur : la pièce maîtresse d’une chaudière à fuel

Publié le par Guillaume Bort dans Fioul'Pratique : conseils & astuces

A quoi ressemble un gicleur de chaudière à fioul ?

Le gicleur est composé de quatre éléments :
• Le filtre, qui est l’élément par lequel le fuel domestique provenant de la cuve accède au gicleur,
• La vis de blocage,
• L’obus conique,
• la chambre de pulvérisation, élément par lequel les gouttelettes de fuel domestique sont pulvérisées.

Anatomie du gicleur (3D)

Transformer le fioul en gouttelettes

Le rôle du gicleur en lui-même est de transformer le fuel arrivant de la cuve en très petites gouttelettes (environ 5 microns de diamètre) puis de le pulvériser via la chambre de pulvérisation.

On parle alors de variation de viscosité du fuel : en cuve il refroidit puisqu’il est statique, et donc visqueux et difficilement combustible. Lors de son passage dans le gicleur, la viscosité du fuel diminue car il augmente en température grâce au phénomène de tourbillonnement. Pour illustrer le processus, la quantité de fioul traversant en une heure un gicleur d’un débit de 1,6 kg/h, est d’environ 44 milliards de micro gouttelettes.

Qu’est-ce que l’angle de pulvérisation ?

L’angle de pulvérisation est l’espace que les gouttelettes de fuel occupent lorsqu’elles sont pulvérisées. C’est lui qui conditionne partiellement la forme de la flamme. Plus l’angle est restreint, plus la flamme sera effilée.

On rencontre souvent deux angles de pulvérisation :

• Celui du gicleur avec pression à d’essai à 7 bars (débit de pulvérisation US calculé en gal/h) : les angles vont de 30° à 90°
• Celui imposé par la norme Européenne EN 293 (1), avec pression d’essai à 10 bars (débit de pulvérisation calculé en kg/h) : les angles vont de 60° à 100°.

Pourquoi accorder autant d’importance à l’entretien du gicleur de votre chaudière ?

Sans un gicleur parfaitement fonctionnel, impossible d’utiliser votre chaudière, car elle n’est pas alimentée en fuel. C’est d’ailleurs pourquoi lorsque vous faites appel à un professionnel pour l’entretien de votre chaudière, le gicleur fait partie des éléments qu’il vérifie automatiquement.

De plus, le gicleur est une pièce en action constante lorsque votre chaudière est en marche, il est donc conseillé de le remplacer chaque année si vous utilisez fréquemment votre système de chauffage, ou une année sur deux pour une utilisation plus « standard ». Certains utilisateurs sont tentés de le remplacer par leurs propres moyens mais il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour ce genre d’opération.

(1) Norme NF EN 293 août 1992 concernant les gicleurs sans retour pour brûleurs à fuel domestique régissant les Caractéristiques de construction et de fonctionnement des gicleurs de débit inférieur à 6,3 kg/h sous 10 bars.

A lire également :

Le fonctionnement du brûleur de la chaudière à fuel

Le thermostat connecté et intelligent Nest est disponible en France

 


Commentaires
Hubert

Bonjour,
je suis impliqué dans un projet dans lequel nous essayons de modéliser par calculs CFD le comportement d’un bruleur à fioul. Est ce que vous auriez des informations sur la viscosité/température du fioul au moment de l’injection ?

Francois de FioulReduc

Bonjour Hubert. Votre question est assez technique. La viscosité du fioul est clairement liée à la température du fioul. Mais certaines chaudières sont équipées d’un réchauffeur de fioul qui va permettre d’augmenter la température du combustible avant sa pulvérisation. Ce réchauffeur a pour objectif de diminuer la viscosité du fioul pour améliorer sa combustion et d’atténuer les variations de viscosité du fioul liées à la température de stockage.

Sans réchauffeur de fioul, le combustible arrive à température ambiante qui peut varier de façons importantes suivant les conditions de stockage et météorologiques.

Pour obtenir une réponse précise je vous invite à vous rapprocher d’un chauffagiste qui sera à même de vous répondre plus précisément.

Cordialement


Galland

bonjour, A quoi correspond l’indication 0,50 sur le gicleur ?
en vous remerciant

Francois T.

Bonjour, s’il est indiqué 0.50G sur votre gicleur, cela représente le débit horaire de votre gicleur. Dans votre cas 0.50G équivaut à 0.50 gallons par heure de débit soit environ 1.89 litres par heure. Bonne journée.


Expert by Net

Bonjour,
Très bon articles sur les gicleurs.
En effet, il existe une multitude de gicleurs, pas facile de s’y retrouver.
Hormis le nettoyage du filtre, les gicleurs doivent toujours être remplacés et jamais démontés pour être nettoyés.
Les dépôts fixés autour de l’orifice après une période de fonctionnement ne peuvent être enlevés sans grattage qui provoquerait inévitablement la détérioration du gicleur.
En pratique le gicleur est remplacé chaque année au cours de l’entretien.
– Gain de temps d’intervention
– Fiabilité de fonctionnement du brûleur améliorée
– Coût du gicleur souvent inclus dans la prestation
N’hésitez pas à venir vers nous pour plus d’informations
expertbynet.fr

Francois T.

Merci pour votre commentaire. En effet, le gicleur est une pièce importante dans le système de chauffage. Il n’est pas obligé de remplacer le gicleur à chaque intervention mais son remplacement garanti un fonctionnement optimal de la chaudière pendant toute l’année. Bonne journée.


François Mazy

Je possède une mini chaudière KABOLA 14 Kw, elle est équipée d’un gicleur DANFOSS 0,60 / 60 ° la sortie cheminée est de 80 m/m. Il n’est pas facile de régler, je suis obligé de descendre la pression à 6 – 7 bars. De la suie, j’ai un mauvais rendement. Si j’augmente la pression, ça ronfle et la flamme décroche ! Je me suis posé la question de diminuer la taille du gicleur 0,40/60° (exemple) et d’augmenter la pression. Qu’en pensez-vous en tant que professionnel ? moi je suis prof de mécanique automobile. Merci de me répondre, bien cordialement

Emmeline Guiragossian

Bonjour François, votre question est très technique et sans consulter votre matériel il est difficile d’y répondre. Je vous invite à vous rapprocher d’un chauffagiste qui sera à même de répondre à toutes vos questions selon les spécificités de votre chaudière. Très bonne journée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *