Le brûleur : la base du système de fonctionnement d’une chaudière à fuel

Publié le par L'équipe FioulReduc dans Fioul'Pratique : conseils & astuces
Mis à jour le

Le brûleur est une pièce essentielle à la chaudière pour le chauffage de l’eau avant sa diffusion dans les radiateurs. Voici une fiche technique du brûleur fioul pour mieux comprendre votre système de chauffage.

Qu’est-ce qu’un brûleur à fioul ?

Le brûleur est un élément mécanique constitué de plusieurs pièces permettant la combustion du fuel domestique au sein d’une chaudière fuel, en mélangeant l’air comburant et le fioul. Le brûleur comme son nom l’indique brûle le fioul. La chaleur qui s’en dégage sert alors à chauffer l’eau envoyée dans les radiateurs en boucle fermée.

On trouve essentiellement sur le marché des brûleurs pulsés, c’est à dire munis d’un ventilateur assurant l’arrivée de l’air servant à la combustion et l’évacuation des fumées résultant de la combustion du fuel.

Le brûleur, un système sécurisé

Un système de sécurité permet de contrôler continuellement la flamme du brûleur. Ce contrôle est assuré soit par une cellule photorésistante sensible à la lumière produite par la flamme, soit par une cellule photoélectrique sensible au rayonnement lumineux du spectre de la lumière blanche.

Le système est alerté dans les cas suivants :

  • Si la flamme n’apparaît pas à la libération du combustible,
  • Si elle s’éteint en cours de processus,
  • Si elle apparaît alors que le brûleur est encore en cours de démarrage.

Grâce à ce système de contrôle, votre chaudière ne reçoit pas de fuel domestique non brûlé, une accumulation de surplus pouvant provoquer une inondation du système de combustion voire une explosion.

Composition des éléments d’un brûleur de chaudière

Le brûleur à fuel est composé essentiellement de sept éléments :

  • La pompe à fuel : elle alimente la chaudière avec le fuel provenant de la cuve. Elle est équipée d’un régulateur de pression qui renvoie le surplus de fuel nécessaire à la combustion.
  • Le ventilateur : il fournit au brûleur l’air nécessaire à la combustion du fuel. Son bon fonctionnement permet de minimiser les résistances que rencontre l’air jusqu’à la flamme et les résistances rencontrées par la flamme dans la chambre de combustion.
  • L’électrovanne : c’est une vanne qui fonctionne de manière automatique. Elle sert à alimenter le gicleur en fuel en quantité suffisante pour la combustion.
  • Le gicleur : c’est la pièce maîtresse du brûleur. Le gicleur permet d’envoyer le fioul en gouttelettes de manière très dispersée de manière à en favoriser son mélange pour la combustion.
  • Le réchauffeur de fuel : il permet de rendre le fuel contenu dans votre cuve moins visqueux afin d’en favoriser la combustion. Cette viscosité initiale est liée à la température de stockage dans la cuve mais aussi aux caractéristiques propres du fuel contenu dans votre cuve
  • Les électrodes : ils permettent d’allumer la flamme.
  • La tête de combustion : elle est composée de deux éléments. Un embout qui permet de guider la flamme, et un déflecteur qui permet de maintenir la flamme.

Mode de fonctionnement du brûleur

Le mode de fonctionnement du brûleur fioul peut se décomposer manière séquentielle :

1. Pré-allumage : mise sous tension du transformateur qui permet le fonctionnement du moteur.

2. Mise à feu : ouverture de l’électrovanne qui envoie le fuel vers le gicleur.

3. Post-allumage : étape qui consiste à garder une étincelle après l’apparition de la flamme, de telle sorte à la stabiliser.

4. Régime de fonctionnement : mise hors tension du circuit d’allumage après stabilisation de la flamme.

5. Arrêt : arrêt de l’électrovanne et du ventilateur puis mise hors tension du brûleur après utilisation de la chaudière (plus d’eau chaude ou extinction/non usage du chauffage).

Les brûleurs LOW NO, la nouvelle génération

Les avancées technologiques en matière de brûleurs ont permis la mise en place de brûleurs qui émettent moins de résidus de fuel (surplus de fuel non brûlé), principalement  des oxydes d’azote (désignés par le terme générique NOₓ), qui sont le résultat du mélange de l’azote (N)  rejeté dans l’air après la combustion et du dioxygène (O2).


Commentaires
Mohamed

Merci bien pour l’article


Rudice

Très intéressant cet article.

Emmeline Guiragossian

Merci beaucoup pour votre commentaire, très bonne journée !


mohamed

trés bonne explication


Zoubairou Abodji

Merci pour l’expliquation sur le brûleur. Très bonne journée à vous!!!


Sanogo

Merci pour l’explication sur le fonctionnement du bruleur


larissa

Commentaire :
Merci. Vous m’avez aidé pour un devoir


ruben

merci super


Brigitte

Tres bon article , je n y connaissais rien sur le sujet et cet article m a apris beaucoup de chose .

Emmeline Guiragossian

Merci beaucoup Brigitte 🙂


Sbaa jilali

Merci beaucoup


VITTU Denis

superbe article,beaucoup de particuliers ont des soucis avec leur brûleur fuel qu’il faut réarmer sans arrêt alors que la panne vient de cette fameuse cellule photo électrique encrassée ou HS


Cissé M

Très bon éclairage . J’aimerais des quotidiennement des cours sur la chaudière. Cissé


Delvis ebun

merci,je suis un ingénieur et la machine que je pilote est un four avec des bruleurs à mazout.


Mareck

Merci beaucoup pour cet article très édifiant.j’aimerais cependant avoir plus d’infos sur la sonde détectrice de flamme notamment:
– son rôle
– ses propriétés
-est ce qu’il régule la température du brûleur( si oui son mini et son maxi)
– comment assurer sa maintenance.
merci d’avance pour les réponses

Emmeline Guiragossian

Merci beaucoup pour votre commentaire.
Pour des précisions techniques sur la sonde détectrice de flamme, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un chauffagiste.
Très bonne journée et à bientôt !


Nasser

Super le commentaire il m’a éclairci deux trois chose que je ne comprenais pas trop merci


saida

Merci beaucoup


anniha zohair

très bn article, il m’a trop aider aujourd’hui pendant l’installation et la mise en oeuvre d’un brûleur de four à gazole.


Mhamd

Bonjour,
SVP je comprend pas le rôle )vous avez pas préciser et merci d’avance

emmeline

Bonjour et merci de votre intérêt.
Le brûleur est situé dans la chaudière et sert à brûler le fioul qui vient de la cuve, avant sa diffusion dans les radiateurs.
Nous avons corrigé l’article, merci encore et à bientôt !


emile Roussel

Merci pour votre documentation
Ça m’a été très utile pour comprendre le fonctionnement de mon brûleur


Kpamou balla

Merci pour votre idée !
J’aimerais savoir le second rôle que joue le moteur ventilateur du brûleur dans l’apport du combustible pendant le fonctionnement normal (la combustion).


PARSON

merci de votre explication;


hamza

comment peut faire un étude audit énergétique de four consomme fioul et température max 1200°c


jpierre ferraton

simple mais efficace merci encore


Diarra

très intéressant cet article sur bruleur fioul


Redha

Bonsoir

Vous faites une erreur, ce n’ est pas le fioul qui passe dans les radiateurs, c’ est l’ eau chauffé grâce au brûleur.
Cordialement,.

emmeline

Merci pour votre commentaire, nous avons corrigé l’article.
A bientôt !


abdessamad

si notre brûleur lorsqu’on mettre le bouton en position marche , le moteur tourne ,présence étincelle puis électrovanne s’ouvre ,la combustion s’établi et notre flamme reste quelques seconde et s’ éteindre grâce aux coupure de courant sur électrovanne et par la suite la lompe défaut s’allume


Nachdi

C’est cooool


Fopa

Merci baucoup pour Le partage de Votre experience avec nous


Michel perols

Pour l’ouverture de passage d’air au bruleur_ mieux ouvrir l’orifice grand ou petit.
j’aimerais avoir un avis d’un connaisseur, merci d’avance


Maadjid TOE

Merci pour l’explication


ghislain

explications claires et précises ,

emmeline

Merci beaucoup pour votre commentaire, nous sommes ravis que notre article vous plaise, à bientôt !


Pourtauborde

Bonjour, intéressant, merci. Mais cette phrase est fausse. :

« Le brûleur chauffe le fioul provenant de la cuve avant sa diffusion dans les radiateurs. »

Correction:
Le brûleur brûle le fioul, la chaleur ainsi dégagée permet de chauffer de l’eau, qui est envoyée vers les radiateurs en boucle fermée.

emmeline

Merci pour votre contribution, nous allons corriger ça. A bientôt !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus