Quels sont les risques à ne pas entretenir sa chaudière fioul ?

L’entretien de chaudière fioul est obligatoire et doit être effectué chaque année selon la législation française. Il répond à différents objectifs tels que :

Chaudière fioul

  • Prolonger la durée de vie de la chaudière
  • Rendre le système de chauffage plus sûr et plus efficace.
  • Diminuer les risques de dysfonctionnements
  • Sensibiliser face aux dangers des systèmes de chauffage et aux conséquences d’un mauvais entretien

Le décret du 9 juin 2009 soumet  l’obligation d’entretien à l’ensemble des locaux, logements ou bâtiments équipés de chaudières individuelles dont la puissance est comprise entre 4 et 400kW.

En cas de non-respect de cette obligation, le locataire n’encourt aucune sanction pénale. Cependant, il s’expose à certains risques importants, tels que des problèmes de santé, de surconsommation, avec son propriétaire ainsi qu’avec son assurance.

Pour découvrir nos formules d’entretien,
demandez votre devis !

Les conséquences d’un mauvais entretien d’une chaudière

Risque lié à la santé

Le risque le plus important en cas d’absence d’entretien de chaudière est l’intoxication au monoxyde de carbone. Ce danger est accentué lorsque la chaudière se situe dans une pièce mal aérée.

Pour rappel, le monoxyde de carbone est un gaz indolore, invisible et non irritant. Une fois respiré, il prend la place de l’oxygène dans le sang empêchant la bonne oxygénation des organes. On compte sur la période de chauffe 2015-2016 plus de 3600 personnes intoxiquées par le monoxyde de carbone.

Une chaudière non entretenue peut également s’encrasser et à terme provoquer un incendie dans l’habitation.

Monoxyde de carbone et appareil de chauffage : comment se protéger du danger ?

Augmentation de la facture de chauffage par surconsommation

Utiliser une chaudière entretenue régulièrement permet de réaliser des économies d’énergie allant jusqu’à 12% sur la facture énergétique. De plus, solliciter un technicien en urgence en cas de panne reviendra plus cher qu’un entretien annuel de chaudière.

Augmentation des dysfonctionnements de la chaudière

Une mauvaise évacuation des produits issus de la combustion peut entraîner une obstruction des conduits d’évacuation des fumées. Outre le risque d’incendie évoqué ci-dessus, la durée de vie d’une chaudière mal entretenue sera fortement réduite. L’appareil devient vétuste plus vite et le risque de pannes augmente.

Problème avec le propriétaire en cas de location

L’entretien de la chaudière doit être fait à l’initiative du locataire. Il est libre de choisir le professionnel de son choix pour qu’il vienne vérifier le bon fonctionnement de la chaudière.

attestation-entretienUne fois l’entretien réalisé, le professionnel doit délivrer l’attestation d’entretien de chaudière sous quinze jours. Le propriétaire peut demander au locataire de lui fournir ce justificatif. Une absence de ce justificatif pourrait conduire le propriétaire à retenir le coût de l’entretien annuel sur la caution. L’attestation permet au locataire de se dégager de toute responsabilité en cas de sinistre(s) causé(s) par la chaudière.

Cependant pour les utilisateurs disposant d’une chaudière collective, la responsabilité de l’entretien de chaudière incombe au propriétaire ou au syndic de copropriété.

Défaillance d’assurance en cas de sinistre

En cas d’incident, l’assureur pourra demander l’attestation d’entretien justifiant le bon entretien de la chaudière. Pour que l’assureur prenne en compte ce document, l’entretien doit avoir été réalisé par un professionnel reconnu et certifié. Si ce justificatif ne peut lui être fourni, il pourra choisir de rembourser partiellement voire même refuser de couvrir le sinistre. L’assuré doit garder les justificatifs pour une durée minimale de deux ans. Un éventuel incident pourrait également entraîner une hausse du montant de la prime d’assurance.

Mesures complémentaires à mettre en place après la visite d’entretien annuelle

Au vu de l’ensemble des conséquences liées à un manque d’entretien, il est du devoir de l’utilisateur de veiller à ce que la visite d’entretien soit effectuée. Une fois, l’entretien annuel réalisé, il est recommandé de suivre l’ensemble des conseils prodigués par le technicien. Si le professionnel vous invite à remplacer un élément de la chaudière, il est important de prendre en compte ses suggestions.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile