Quelle est la température idéale pour chaque pièce ?

Le chauffage coûtant relativement cher, monter la température d’un 1°C en plus correspond selon l’ADEME (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) à une hausse de consommation énergétique de 7%. Par conséquent, sur une année entière, cette différence peut alors être considérable. Voici donc quelques conseils qui vous permettront de mieux maîtriser la température au sein de votre habitation durant l’hiver pour faire des économies sur votre consommation de fioul et ainsi sur votre facture de chauffage.

Le seuil de 19 °C, une contrainte réglementaire

Avant toute chose, il est important que vous sachiez que d’après les articles R. 111-6 et R.113-29 inscrits au Code de construction et de l’habitation, la température de 19 °C est une obligation légale pour vous en tant qu’occupant d’une habitation.

A ce titre, si vous vous retrouvez dans l’impossibilité de pouvoir obtenir ce niveau de température minimal au sein de votre logement, vous êtes en position de pouvoir attaquer votre syndic qui est tenu de vous donner les moyens d’arriver à ce seuil de température.

Températures idéales préconisées pièce par pièce

Toujours selon le Code de la construction et de l’habitation, étant donné que la température de 19 °C s’avère être insuffisante dans une salle de bains et à la fois trop élevée dans certaines autres pièces, il convient d’adapter la température à chaque pièce.

A cet effet, l’ADEME préconise :

  • 18 °C pour les salons, séjours et salles à manger
  • 22 °C pour les salles de bain
  • 16°C pour les chambres à coucher mais aussi durant la nuit ou l’absence d’occupants
  • 17°C dans les toilettes, entrée et débarras
  • 12 à 14 °C dans les pièces habituellement inoccupées ou laissées à l’abandon durant plus de 24 h.

Facteurs entrant en jeu sur le ressenti de la température

Bien qu’une pièce puisse être chauffée à plus d’une vingtaine de degrés, il est possible que vous puissiez malgré tout ressentir une sensation de froid. En effet, la consommation de fioul est différente selon l’état de votre logement ou encore vos habitudes.

En effet, cette sensation de froid ou d’inconfort peut être due à votre état de santé, à la manière dont vous êtes habillé mais aussi à la circulation de l’air ou de l’humidité chez vous, et surtout, à la mauvaise isolation de votre logement qui pourra rapidement vous faire frissonner. C’est pourquoi il est important de choisir une habitation bien isolée ou d’entreprendre des travaux d’isolation dans votre logement si vous le pouvez.

Outils permettant la régulation de la température en hiver

Pour une meilleure maîtrise de votre consommation, il vous est possible de moduler la température de votre logement grâce à des outils de régulation.

Il existe ainsi des thermostats d’ambiance vous permettant d’optimiser la température au sein de votre habitation, ou des thermostats connectés pour une gestion intelligente de votre chauffage, adaptée à vos besoins.  De plus, si vous souhaitez faire des économies d’énergie, vous pouvez également opter pour un programmateur de chauffage. Enfin, l’installation d’un robinet thermostatique dans votre salle de bain vous apportera un niveau de confort supérieur.

Plus généralement, il existe aussi de bonnes pratiques quotidiennes pour réduire sa consommation de fioul et faire baisser votre facture énergétique.

 


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus