Quelle est la consommation de fioul au m2 ?

Le chauffage accapare une part importante du budget mensuel des ménages. En 2015, selon les derniers chiffres, les Français dépensent en moyenne près de 1500 euro par an rien que pour avoir un nid douillet dans leur habitation. En prenant quelques précautions, il est toutefois possible de réduire ce coût. De nombreux paramètres entrent ainsi en jeu pour déterminer la consommation de fioul au m2.

L’isolation de l’habitation conditionne la consommation de fioul au m2

L’amélioration de l’isolation de la maison reste la solution la moins onéreuse pour rester au chaud chez soi. Elle ne se limite pas uniquement à l’installation du calfeutrage des portes et des fenêtres, il est aussi indispensable de se protéger contre l’infiltration de l’air à travers les murs et la toiture. En améliorant l’isolation thermique de chaque pièce grâce à l’installation d’un revêtement de sol étanche, vous pouvez réduire le temps d’utilisation de la chaudière. Ce qui implique la réduction de la consommation de fioul au m2. Avec une maison de 100 m2, s’il faut en moyenne 120 litres de fioul par semaine pour chauffer, cette quantité peut être réduite jusqu’à moins 25% en installant par exemple des fenêtres à double vitrage dans les chambres.

La température : facteur déterminant de la consommation de fioul au m2

La consommation de fioul au m2 dépend de la température ambiante et du temps qu’il faut pour chauffer chaque pièce. Dans les régions où le climat est doux en hiver, le chauffage de l’habitation ne nécessite que quelques minutes. Ce qui fait que le coût de l’énergie est moins important. Dans les localisations où l’on enregistre des hivers rigoureux par contre, il faudra allumer la chaudière pendant des heures pour maintenir la chaleur dans chaque pièce. Cette situation engendre la hausse de la consommation de fioul au m2. Cette consommation varie ainsi selon l’endroit et le climat, ainsi que de la qualité de l’isolation thermique de la pièce à réchauffer.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile