Menu

Bilan 2016 : tout ce qui a fait l’actualité du fioul !

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul
camion fioul raffinerie

Crédit photo : Shutterstock / Sanit Fuangnakhon

L’actualité à été très dense pour le fioul domestique en 2016, avec des décisions qui ont fortement influencé le prix du fioul. Voici les moments clés qui ont marqué l’année.

De 575 € le 1er janvier 2016 à 780 € le 31 décembre 2016, le prix du fioul a gagné 205 euros en 12 mois. L’année restera donc marquée par une forte augmentation du prix du fioul en 2016 malgré le fait que les prix demeuraient très bas par rapport aux années précédentes et très compétitifs par rapport aux autres énergies.

Graphique représentant l'évolution du prix du fioul pour l'année 2016

Evolution des prix du fioul domestique en 2016

Début janvier : le prix du fioul (re)chute après la hausse de la TICPE

hausse-ticpe-fioulLa hausse de la taxe sur le fioul (TICPE) le 1er janvier 2016 n’a eu un effet que de courte durée sur le prix fioul qui a ensuite baissé de 49 euros. Le 15 février est par ailleurs le jour le moins cher de l’année 2016 pour le fioul (525 euros pour 1000 litres).

Le prix du fioul est reparti à la baisse après la hausse de la TICPE pour deux raisons principales. En effet, l’autorisation des exportations de pétrole dans le monde pour les Etats-Unis et la levée des sanctions internationales contre l’Iran votée le 16 janvier ont accentué la surabondance de l’offre de pétrole ce qui a fait baisser les cours du fioul.

Février : gel de la production de l’Arabie Saoudite et de la Russie

small-petroleLe prix repart à la hausse avec la décision le 16 février de quatre producteurs de pétrole (la Russie, l’Arabie Saoudite, ainsi que le Qatar et le Venezuela) de geler leur production pour limiter la surabondance de l’offre. Suivis par plusieurs autres pays, les cours augmentent alors jusqu’en mars et retrouvent leur niveau de janvier avec un pic de prix à 575 euros le 14 mars.

Cependant le ralentissement de production ne dure pas car l’Arabie Saoudite, en concurrence avec l’Iran, décide de reprendre sa production.

Mai : les grèves et le blocage des raffineries provoquent une forte hausse des prix

Le prix du fioul augmente fortement en mai avec le blocage des raffineries en France, en protestation à la loi Travail.

Cette grève a eu des conséquences sur l’approvisionnement de fioul, avec un risque de pénurie, ce qui a conduit à un fort rebond des prix de 85 euros (il passe de 605 € le 9 mai à 690 € le 30 mai au plus haut). Le cours se calme ensuite en juin avec l’arrêt de la grève dans les raffineries.

Juillet : vote du Brexit

Le prix du fioul évolue à la baisse tout le mois brexitde juillet, suite au vote favorable des Britanniques pour une sortie de l’Union Européenne (Brexit).

Ce vote a provoqué une hausse du billet vert. Le pétrole étant libellé en dollar, il devient alors plus cher pour les investisseurs munis d’une autre devise, ce qui n’incite pas à l’achat et donc à augmenter la demande.

Le prix du fioul tombe à 592 euros le 1er août, soit 100 euros de moins que son pic de hausse atteint le 30 mai.

Fin septembre : accord informel de l’OPEP

reunion-opepLe prix du fioul repart à la hausse avec l’accord historique de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), à l’issue d’une réunion informelle organisée le 28 septembre à Alger. Le prix du fioul augmente de 80 euros environ jusque fin octobre.

Les conditions et quotas de baisse de la production pour chacun des pays ne sont cependant établis qu’en fin novembre, le marché reste donc prudent.

Novembre : élection de Donald Trump

donald-trump-elections-2016Alors que le cours du pétrole augmentait suite à l’accord informel de l’OPEP, le prix baisse d’une trentaine d’euros en novembre avec l’élection de Donald Trump comme président des Etats-Unis le 8 novembre.

La politique énergétique de Trump est majoritairement tournée vers le pétrole et son ambition est d’accélérer l’indépendance énergétique des Etats-Unis ainsi que de multiplier les exportations. Une hausse de la production de pétrole de schiste américain est donc attendue, ce qui nuance les espoirs d’une baisse de la surproduction de brut.

Depuis début décembre : le prix du fioul repart à la hausse avec l’accord entre pays de l’OPEP et non OPEP

small-petrole-accordLe cours du pétrole repart à la hausse en fin d’année avec la confirmation de l’accord des pays producteurs de pétrole issus de l’OPEP lors d’une réunion officielle le 30 novembre.

Le 10 décembre, onze pays non membres de l’OPEP, dont la Russie, ont aussi donné leur accord pour baisser leur production. La décision de ces pays non membres du cartel relance les espoirs de rééquilibrage de l’offre et de la demande.

Le prix du fioul domestique a de plus tendance à augmenter à l’arrivée de l’hiver, en raison d’une forte demande et avec la nouvelle hausse de la taxe sur le fioul le 1er janvier 2017.

Le cours du fioul finit au plus haut en fin d’année à 780 euros les 1000 litres et la hausse du prix devrait par ailleurs se poursuivre en début 2017.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *