Chaudière fioul en panne : que faire ?

Illustration d'un technicien venant réparer une chaudière fioul en panne. Photos de Lisa S./Shutterstock

Illustration d’un technicien venant réparer une chaudière fioul en panne. Photos de Lisa S./ Shutterstock

Votre chaudière fioul est tombée en panne et ne redémarre pas ? Problématique en plein hiver ou lorsqu’il fait frais dehors. Voici quelques conseils pour identifier les causes d’une panne et savoir quoi faire dans cette situation.

Les pannes les plus fréquentes sur une chaudière au fuel

Chaudière au fioul domestiqueUne des causes les plus fréquentes de panne d’une chaudière fioul est lorsque votre cuve à fioul est vide. Si le témoin rouge du brûleur est allumé, la pompe à fuel peut continuer de tourner dans le vide ce qui peut l’endommager. La réparation peut alors vous coûter très cher, au minimum 200 euros. Pour éviter ces dépenses, il est conseillé de vérifier régulièrement le niveau de la jauge à fioul, par exemple une fois par semaine, pour ne pas tomber à court de fioul. Si votre cuve n’est pas vide et que la chaudière n’est plus alimentée en fioul, vérifiez que le pré-filtre soit propre.

En l’absence de problème d’alimentation en fioul, les principales causes de pannes d’une chaudière sont généralement liées au gicleur ou au brûleur. Lorsqu’un problème survient sur un de ces éléments, un voyant s’allume, la chaudière passe généralement en « mode sécurité ». Une chaudière fuel en mode sécurité s’allume pendant quelques secondes – on entend un bruit- puis s’arrête, faute de combustion dans la chaudière.

Vérifiez votre matériel

Vous pouvez vérifier l’état de votre chaudière avant de faire appel à un technicien ou à un professionnel. En effet, le problème peut venir d’une autre source ou d’un mauvais branchement qu’il suffit de remettre.

Si votre radiateur reste froid, le problème peut venir des convecteurs. Vérifiez alors la pression de l’eau à l’aide d’un manomètre et pensez à purger vos radiateurs. Si le témoin rouge est allumé alors que vous avez encore du fioul dans votre cuve, appuyez sur le bouton poussoir pour relancer le brûleur. Pensez aussi à vérifier votre thermostat, ainsi que le bouton de « surchauffe ».

De plus, assurez-vous que la pression d’eau de votre manomètre soit entre 1 et 1,5 bar, car une pression trop haute ou trop basse peut engendrer un dysfonctionnement. En dessous de ce niveau, il est conseillé d’ajouter de l’eau dans le circuit de chauffage, afin de prévenir des pannes éventuelles de chaudière. Cependant, veillez à ne pas ajouter trop souvent de l’eau, pour éviter les fuites.

Faites appel à un professionnel

Si votre chaudière tombe en panne ou rencontre des problèmes, il est conseillé de faire appel directement à un spécialiste qui sera à même d’identifier la panne, plutôt que de réparer de vous-même votre matériel. En effet, une mauvaise connaissance de l’appareil ou une erreur peut rapidement aggraver le problème.

Le spécialiste saura vous conseiller et analyser l’origine de la panne ou du dysfonctionnement. Il pourra aussi vous indiquer les pièces à changer si nécessaire, ou la chaudière, si celle-ci est ancienne. La durée de vie d’une chaudière est de 25 ans en moyenne, mais elle peut fonctionner plus longtemps si elle est bien entretenue.

Evitez les pannes : faites réaliser votre entretien de chaudière avant l’hiver

Il est fortement conseillé de réaliser votre entretien de chaudière avant l’hiver, idéalement en fin d’été avant la redémarrage du chauffage. L’entretien annuel de la chaudière est obligatoire et doit être réalisé par un professionnel. En le faisant avant les saisons froides, vous vous assurez du bon fonctionnement de votre matériel et évitez les pannes, dans une période où vous avez le plus besoin de chauffage.

Depuis 2015, Fioul Reduc vous propose un entretien de chaudière certifié par notre réseau de techniciens locaux qualifiés.

Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile