Les précautions à prendre pour votre chauffage pendant les vacances

Vacances en hiver

Lorsque l’on décide de s’absenter durant une longue durée ou pour les vacances, il est important de partir l’esprit tranquille. On oublie souvent de préparer son système de chauffage à son absence. Avec un chauffage au fioul, certaines précautions doivent être prises afin de ne pas gaspiller d’énergie et ainsi se retrouver avec une mauvaise surprise en rentrant chez soi. Voici nos conseils pour un départ sans stress et un retour sans problème.

Quelques recommandations pour un départ en toute sérénité

Préparez votre maison

Au niveau de votre habitation, vous pouvez appliquer certains bons gestes en fonction de la durée de votre absence :

  • En été, si vous ne devez garder aucun appareil allumé, il est recommandé de couper l’alimentation électrique de votre habitation. Vous éviterez ainsi tout risque de court-circuit. Vous pouvez sinon débrancher l’ensemble des appareils électriques non indispensables et éteindre votre chaudière.
  • thermostat-chauffageEn hiver, et si vous habitez dans une région où des gelées peuvent survenir, il est recommandé de laisser votre système de chauffage en route à puissance minimale. Il vous faut pour cela programmer le thermostat pour que la température dans l’habitation reste au-dessus de 0°C (mode hors gel), aux alentours de 2 à 3°C. De cette façon, le chauffage ne se mettra en fonction que si la température dans la maison est très basse, ce qui protégera vos canalisations du gel.
  • Si votre date de retour est prévue et que vous avez un thermostat programmable, programmez-le pour qu’il commence à chauffer une demi-journée avant votre arrivée. Votre maison sera alors à la bonne température à votre arrivée.
  • Si votre absence est supérieure à 3 jours, coupez votre ballon d’eau chaude ; il est inutile de chauffer de l’eau que vous n’utiliserez pas.
  • Si aucun de vos appareils n’a besoin d’eau, fermez l’arrivée d’eau générale pour éviter une inondation en cas de fuite.
  • Si vous disposez d’un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC), vous pouvez la laisser en fonctionnement. De cette façon, votre habitation continuera à respirer. Vous retrouverez à votre retour une maison plus saine et sans odeur.

Préparez votre chaudière

Tableau de commande de la chaudièreUne période d’absence peut être une aubaine pour les voleurs de fioul. Il est donc conseillé de prendre quelques précautions afin de protéger votre combustible.

  • Si votre cuve est transparente, vous pouvez marquer d’un petit trait son niveau actuel pour le vérifier à votre retour.
  • Si vous arrêtez votre chaudière pendant votre absence, vous pouvez fermer la vanne d’arrivée de fioul pour éviter d’éventuelles fuites dans les canalisations.
  • Vérifier que la cuve est bien fermée pour éviter les infiltrations d’eau de pluie, mais aussi les branchages, feuilles mortes et autres poussières qui pourraient venir s’introduire dans votre cuve.

Si vous vous absentez pour quelques jours ou quelques semaines

Prenez vos dispositions pour éviter les vols de fioul. Vous pouvez également demander à un voisin de confiance de passer régulièrement à votre domicile pour vérifier que tout est en ordre. Vous pouvez également prévenir de votre absence les forces de l’ordre près de chez vous, Gendarmerie ou police. Ils passeront régulièrement et interviendront s’ils constatent une situation anormale. Une présence régulière sur les lieux pourra avoir un effet dissuasif sur d’éventuels malfaiteurs.

Vous pouvez également vous rapprocher de votre assurance habitation afin de vérifier les dispositions prévues dans votre contrat, et au besoin faire les ajustements que vous jugerez nécessaires.

Si votre absence doit durer plusieurs mois

Idéalement, pour partir l’esprit tranquille, il vous faudrait vider votre cuve complètement. De cette manière il n’y aucun risque que le fioul puisse geler et de ce fait, vous limiterez également tout risque de vol pendant votre absence prolongée.

Dans les faits, cette technique n’est à appliquer qu’en cas d’absence particulièrement longue. En effet, il est difficile de calculer le volume de fioul à commander de sorte à ce que la cuve soit vide à votre départ. D’autre part, vous devrez à nouveau commander du fioul à votre retour pour ne pas en manquer.

Notre conseil : si vous vous absentez pour une longue période, estimez votre consommation pour ne laisser qu’un fond dans votre cuve au moment de votre départ. Ainsi, il vous restera encore un peu de fioul à votre retour pour démarrer la chaudière.

A votre retour

  • Vérifiez que le niveau de votre cuve est identique à celui auquel vous l’avez laissée, ou à un niveau légèrement plus bas si vous avez laissé votre chauffage en mode « hors gel ».
  • Pensez à vérifier si la pression du circuit de votre chauffage se situe bien dans les normes recommandées, soit entre 1,2 et 2,5 bars. Reportez-vous aux consignes d’utilisation de votre chaudière. Si la pression est trop faible, procédez au réajustement.
  • Ouvrez la vanne d’arrivée d’eau principale de votre habitation, en vérifiant notamment l’absence de fuite dans votre circuit.
  • Rétablissez le courant si vous l’avez coupé avant de partir.
  • Redémarrez votre chaudière s’il est nécessaire de chauffer la maison, ou si elle est sert à la production de l’eau chaude sanitaire.
  • Si c’est un chauffe-eau qui s’acquitte de cette tâche, n’oubliez pas de le redémarrer.

N’hésitez pas à consulter également votre distributeur, qui pourra vous prodiguer des conseils supplémentaires afin de bien vous protéger avant votre départ.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile