Météo : le froid est-il de retour pour de bon ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Fioul'Pratique : conseils & astuces

hiver

Après un mois de novembre très doux, les températures sont nettement plus fraîches en fin de mois. La douceur va-t-elle revenir ou l’hiver s’installera-t-il durablement sur le pays pour de longues semaines ?

Le froid observé en fin novembre va-t-il durer ?

Après un début de novembre exceptionnellement doux, les températures chutent de plus de 10 degrés en troisième décade. Les prévisionnistes tablent néanmoins sur un hiver doux et modéré de décembre à février, avec des températures mensuelles généralement au-dessus des normales de saison. La météo de cet hiver 2015 pourrait donc être en moyenne équivalente à celle de l’an dernier.

Par ailleurs, l’humidité fera son arrivée en même temps que le froid dans de nombreuses régions. Ainsi en fin novembre, dans les Pyrénées Orientales, sont arrivées les premières neiges en montagne, une bonne nouvelle pour les stations de ski et les vacanciers.

Pour vous assurer un hiver au chaud, il vaut mieux prévoir et remplir votre cuve de fioul avant l’arrivée du froid.

Une fin d’hiver (beaucoup) plus froide

Selon les météorologues, à partir de février ou mars le temps sera plus rigoureux. En effet, le phénomène El Niño a été particulièrement puissant cette année, ce qui pourrait conduire à faire de l’hiver 2015 l’un des hivers européens les plus froids, comme les hivers de 1947, 1963 et 1985. En effet, d’après les statistiques, 40% des années à fort El Niño ont connu un hiver plus froid que la moyenne, notamment en Europe Centrale et en Russie, ceci en raison des descentes d’air en provenance du cercle polaire. Pour d’autres prévisionnistes, cette analyse n’est pas forcément fondée, car le phénomène El Niño touche particulièrement les États-Unis, mais beaucoup plus modérément l’Europe.

Toutes ces prévisions météorologiques restent toutefois à confirmer, car la fiabilité sur trois mois n’est pas certaine. Certains prévisionnistes se penchent par ailleurs sur une autre théorie : l’hibernation précoce des ours, qui est vue comme le signe d’un hiver rigoureux. En effet, des ours ont commencé à préparer leur hibernation au zoo de Thoiry dans les Yvelines, dès le mois d’octobre. Des spécialistes s’accordent donc à penser que l’hiver sera froid, alors que d’autres météorologues prédisent de leur côté un hiver plutôt doux et humide.

Pourquoi l’automne a été si doux ?

Alors que le début d’automne été marqué par le froid, le climat s’est radouci pour remonter à des températures exceptionnellement douces au mois de novembre, allant même jusqu’à 20 degrés. C’est ce qu’on appelle l’été indien ou été de la Saint-Martin. Cependant, l’été indien a duré plus longtemps que d’habitude cette année. Avec une température moyenne de 14,3°C, la première décade de novembre a été la plus douce jamais observée en France métropolitaine, dépassant le record de 2011.

Cette météo s’explique par un anticyclone venu d’Afrique et qui s’est étendu en Europe de l’Ouest et plus particulièrement en Méditerranée. Cet anticyclone a modéré l’effet de l’air frais de Russie, qui a traversé la France en octobre.

Alors que la COP21 s’est déroulée à Paris en décembre, on peut aussi se poser la question du réchauffement climatique. Celui-ci ne semble pas être la cause de cette douceur des températures observées en novembre. Cependant, les périodes de chaleur sont plus fréquentes et plus persistantes ces dernières années, ce qui pourrait avoir un lien avec le réchauffement climatique.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *