Hausse des prix du fioul : la fin des prix bas à partir de juin ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul
camions-fioul

Crédits : François Goglins (CC)

Le prix du fioul est en baisse depuis juin 2014, soit depuis 11 mois, car l’offre mondiale de pétrole brut est en surabondance par rapport à la demande. Cependant plusieurs analystes prévoient une remontée des prix à partir de juin, mais de quel ordre et pour quelles raisons ? Le prix du fioul va t-il flamber en juin ?

Pourquoi le prix du fioul est t-il aussi bas depuis presque un an ?

Plusieurs facteurs expliquent la baisse exceptionnelle du prix du pétrole depuis plus de 10 mois, et par conséquent la baisse du fioul. En effet le prix du fioul dépend en partie du pétrole car le fioul est issu du pétrole brut.

Surabondance de l’offre mondiale de pétrole

L’offre mondiale de pétrole brut est en surabondance depuis l’an dernier, et l’Opep, l’Organisation des produits exportateurs de pétrole, a refusé de baisser sa production. Certains pays se retrouvent en difficulté face à cette décision, mais l’Arabie Saoudite, premier pays exportateur dans le monde, ne souhaite pas revoir sa production à la baisse. Elle souhaite même l’augmenter. Or, l’Opep doit être unanime pour prendre une décision.

De plus, des pays comme la Libye, actuellement en plein conflit interne, reprend son activité, ce qui devrait contribuer à accentuer les stocks déjà bien remplis de pétrole.

Demande en berne et renforcement du dollar

Alors que l’offre mondiale de pétrole est en surabondance, la demande ne suit pas. La croissance économique faible de la Chine et de pays européens n’a pas été bon signe pour la demande de pétrole. De plus le renforcement du dollar a ralenti l’achat de pétrole par les investisseurs munis d’autres devises. En effet le pétrole devient plus cher et donc moins intéressant pour les acheteurs qui possèdent une autre monnaie, comme l’euro.

Vers une hausse des prix du fioul en juin ?

Selon les analystes le prix du pétrole et du fioul pourraient augmenter progressivement cette année, mais surtout à partir de la mi 2015, aux alentours de juin. En effet, selon Total et d’autres spécialistes du secteur de l’énergie, le prix devrait rester relativement bas la première moitié de l’année.

Des prix volatils depuis début 2015

Le prix du fioul est plutôt instable depuis janvier. En effet, une fois la hausse liée à la TICPE terminée, le fioul toujours en baisse en janvier, augmente fortement en février après 10 mois de chute, se stabilise en mars puis augmente de nouveau en avril. Le cours semble donc osciller entre augmentation et stabilisation depuis février, ce qui illustre bien l’évolution d’une hausse progressive des prix en 2015.

Fermeture de puits de pétrole aux Etats-Unis et prévision de baisse des stocks

Malgré la surabondance de l’offre la production américaine de pétrole de schiste pourrait ralentir en juin, ce qui permettrait de tempérer la quantité trop élevée de pétrole. De nombreux puits en activité ont de plus fermé cette année aux Etats-Unis.

Une augmentation des prix, oui, mais à quel niveau ?

Le prix du fioul semble s’orienter vers une hausse de plus en plus significative à partir de juin cependant l’offre est telle qu’il est difficile d’envisager un rééquilibrage des cours, malgré une une baisse de la production ou une amélioration de la demande. Actuellement aux alentours de 60 dollars le baril, le pétrole ne devrait donc pas retrouver cette année son niveau de l’an dernier, à plus de 100 dollars le baril.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *