Les prix du fioul resteront bas jusqu'à la mi-2015 selon Total

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Actualité pétrole, Toute l'actualité du Fioul

tour-total

Selon le directeur général de Total les prix du pétrole devraient rester bas au moins jusqu’à l’été avant de recommencer à grimper. Fortement corrélé au pétrole, le prix du fioul devrait suivre la tendance. Son avis rejoint les prévisions des analystes du secteur pétrolier.

Une demande en berne qui ne s’améliore pas malgré des prix au plus bas

L’offre mondiale de pétrole actuelle est en surabondance par rapport à la demande. Cette situation s’explique par une production de pétrole toujours plus élevée alors que la demande ne suit pas autant que prévue par les analystes. De plus l’exploitation progressive des champs pétrolifères entraîne une chute de la demande globale de 3 à 4% chaque année.

Selon Patrick Pouyanné, directeur général de Total « si les prix restent bas, les moyens (financiers) manquent pour de nouveaux projets capables de couvrir la demande« , ce que traverse en ce moment le groupe Total.

Les prix du fioul devraient rester bas au moins jusqu’en été

Une bonne nouvelle pour les consommateurs de fioul. Dans un entretien avec la presse allemande pour le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) sorti le 23 février, Patrick Pouyanné a estimé que les prix du pétrole et par conséquent du fioul allaient « rester bas au moins jusqu’à l’été et, à plus long terme, recommencer à grimper« . Cette déclaration rejoint les prévisions des analystes qui estiment que les prix pourraient en effet augmenter de manière significative, mais pas avant la moitié de l’année 2015.

Une remontée des prix du fioul sur le long terme mais beaucoup d’incertitudes demeurent

Pour Patrick Pouyanné, les prix devraient remonter à long terme malgré la chute des cours du brut de plus de 50% depuis juin, car « historiquement, on constate que, après un choc des prix du pétrole, les prix augmentent de nouveau après 18 à 24 mois. » Cependant le contexte actuel des prix bas pourrait se prolonger à plus long terme malgré l’évidence d’une remontée des prix pour le dirigeant de Total qui a de ce fait nuancé son propos : ils « vont de nouveau augmenter. Quand précisément ? ça je ne le sais pas« .


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *