Le froid aussi "contagieux" que le bâillement ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

chat-baille

Avis aux frileux, selon une étude britannique la sensation de froid serait contagieuse tout comme l’est le bâillement.

Une étude menée sur 36 personnes

L’étude publiée dans la revue scientifique PLOS ONE prouverait que la sensation de froid est contagieuse. Pour en venir à cette conclusion, des chercheurs de l’Université de Sussex à Brighton en Angleterre ont sollicité 36 personnes volontaires afin de tester leurs réactions face aux différentes températures d’une manière bien spécifique.

Ressentir le froid simplement en regardant des vidéos ?

En effet les participants n’ont pas été confronté physiquement au froid ou à la chaleur mais virtuellement par le biais de 10 vidéos d’une durée de 2 minutes environ chacune, visionnées dans des chambres à température contrôlée. Quatre vidéos montrent des hommes et des femmes en train de se tremper la main gauche ou droite dans de l’eau froide remplie de glaçons et quatre autres dans une eau chaude. Deux autres vidéos étaient aussi présentées, avec de l’eau tiède cette fois. Les visages des acteurs étaient dissimulés pour éviter que leurs expressions influencent les réactions. Après chaque vidéo les chercheurs ont mesuré la température des mains des participants et contrôler leur rythme cardiaque.

Observations et résultats de la recherche

Même si aucun changement n’a été observé au niveau du rythme cardiaque des participants, les chercheurs ont constaté que la température de leurs mains baissait légèrement après avoir visionné les vidéos sur l’eau glacée. Ils en concluent donc que la sensation de froid aurait bien un effet transmetteur, ce qu’ils appellent « contagion thermique » ou « contagion de température », contrairement à la sensation de chaleur qui n’a pas eu d’effets.

Cependant le Dr Neil Harrison, neuropsychiatre qui a dirigé la recherche, a spécifié que les vidéos avec l’eau chaude pouvaient être moins significatives. En effet il explique que la seule preuve d’une présence à l’eau chaude était la fumée au début de la vidéo et la couleur rose de la main des acteurs alors que pour l’eau froide les blocs de glace étaient visibles tout le long de la vidéo.

Cette expérience a été réalisée pour démontrer un certain degré d’empathie entre les individus même si la sensation physique est seulement observée et non ressentie.

Articles susceptibles de vous intéresser :

>> Le thermostat connecté et intelligent Nest arrive en France

>> Météo : l’année 2014 est la plus chaude jamais enregistrée

>> Comment lutter contre l’humidité dans votre logement ?


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *