Le pétrole atteint la barre des 50 dollars le baril : quelles conséquences pour le fioul début 2019 ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Actualité pétrole

Après avoir atteint son plus haut de l’année le 3 octobre, le cours du pétrole a chuté de 40% et finit l’année à 50 dollars le baril, soit son niveau le plus bas de l’année. Quelles sont les conséquences sur le prix du fioul pour début 2019 ?

Pourquoi le pétrole baisse t-il autant ?

Après avoir fortement augmenté depuis juin car le marché avait anticipé la reprise des sanctions américaines sur l’Iran, le cours du Brent s’est effondré ensuite pour plusieurs raisons.

Tout d’abord les sanctions de Donald Trump ont été plus flexibles que prévues, car le président américain voulait s’assurer d’un prix du pétrole bas afin que le prix de l’essence baisse, pour des raisons politiques.

Ensuite, l’offre mondiale de pétrole est actuellement en surabondance, en raison de la hausse de production des trois plus grands producteurs à savoir l’Arabie Saoudite, la Russie ainsi que les Etats-Unis. Le marché doute que le projet de l’OPEP de baisser sa production à partir de janvier soit suffisant pour combler la surabondance d’offre.

En effet, le cours est influencé par les inquiétudes sur la demande mondiale et les craintes de ralentissement de la croissance mondiale. Enfin, des incertitudes politiques concernant le commerce et la politique des frontières sont aussi facteurs de risques.

Quelle évolution pour le début d’année ?

S’il est difficile de prévoir l’évolution du cours, la chute pourrait se stopper et le prix pourrait se stabiliser en début d’année. Le ministre de l’Énergie des Émirats arabes unis a déclaré : « Je pense que nous pouvons facilement nous accommoder de cet excédent et atteindre un marché équilibré au cours du premier trimestre de l’année prochaine. » Selon le ministre, l’excédent d’offre « devrait se résorber en un ou deux mois. »

Si d’autres analystes restent sceptiques, le marché attend la mise en place de la baisse de production de pétrole, de 1,2 million de barils par jour, pour réagir plus concrètement.

Quelles conséquences sur le pouvoir d’achat des foyers chauffés au fioul ?

Pour les foyers chauffés au fioul, la chute du cours du pétrole est une très bonne nouvelle ! En effet, le prix du fioul pourrait facilement atteindre 850 euros les 1 000 litres, voire 800 euros et retrouver donc son niveau d’il y a un an. Cette bonne nouvelle est double puisque le gouvernement a décidé sous la pression des gilets jaunes, de supprimer la hausse de la taxe TICPE en 2019.

Les personnes habitant en zone rurale qui se chauffent au fioul et qui utilisent leur voiture au quotidien devraient donc faire des économies sur leur facture énergétique en début d’année, par rapport à cette deuxième moitié de l’année 2018. Il faut néanmoins rappeler que le pétrole constitue près de la moitié du prix du fioul et que la demande de fioul en hiver, le coût de transport et distribution, ainsi que la parité euro/dollar peuvent influencer les prix à la hausse, indépendamment du pétrole.

Le conseil FioulReduc : N’hésitez pas à consulter régulièrement le prix du fioul dans votre ville pour commander au meilleur moment !


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus