Le prix du fioul est au plus bas depuis 6 ans – Semaine du 16 au 21 novembre

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Evolution des prix du fioul au 23 novembre 2015

Alors que le temps s’est rafraîchi cette semaine, le prix du fioul continue de baisser à son niveau le plus bas depuis 6 ans. 

Le prix du fioul proche d’un nouveau record

Le fioul continue de baisser cette semaine, il recule même de manière plus significative que la semaine dernière. Selon nos relevés quotidiens, le prix du fioul est de 619 euros les 1000 litres cette semaine, soit 12 euros de moins que la semaine dernière.

Alors que nous entrons dans l’hiver et le froid, le fioul est au plus bas depuis 6 ans, avec un prix similaire à novembre 2009. Ce prix très bas du fioul est une excellente nouvelle pour tous les Français utilisant cette énergie qui peuvent faire le plein pour beaucoup moins cher que l’année dernière.

Trouvez le prix du fuel
du jour dans votre commune,
en faisant un devis !

Est-ce le bon moment pour commander du fioul ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul est au plus bas. C’est le moment de  passer votre commande de fioul et remplir votre cuve avant l’hiver et les fêtes de fin d’année. En effet, le fioul continue de baisser et a atteint son niveau le plus bas depuis 6 ans.

Cependant, il est donc difficile de prévoir l’évolution des prix et si vous préférez attendre avant de commander, nous vous conseillons de suivre l’évolution des prix du fioul au quotidien dans votre région, pour commander au meilleur moment.

Bon plan :

fioulweek-banner-animated

 

Cette semaine, profitez de la FioulReduc Week, avec une promotion par jour du 23 au 30 novembre !

> Retrouvez la promotion du jour de la FioulReduc Week

Renforcement du dollar et niveau record des stocks de pétrole: le pétrole continue de baisser

Le cours du pétrole s’oriente à la baisse cette semaine.

Le dollar est au plus haut face à l’euro depuis sept mois. Le renforcement du dollar n’incite pas les investisseurs munis de devises étrangères, comme l’euro, à acheter du pétrole. En effet, le pétrole est libellé en dollar et devient donc plus cher pour les acheteurs. La perspective d’une hausse des taux américains en décembre fait aussi basculer les cours à la baisse.

De plus, l’offre mondiale de pétrole est toujours surabondante, notamment avec l’OPEP qui n’a pas souhaité ralentir sa production. Certains pays exportateurs de pétrole comme l’Arabie Saoudite produisent, en effet, toujours plus de pétrole, afin de maintenir leur part de marché. Selon les données de l’Agence internationale de l’énergie, les réserves commerciales mondiales de pétrole ont par ailleurs atteint un niveau record de trois milliards de barils la semaine achevée du 13 novembre.

Le cours du pétrole se maintient pour le moment au-dessus de 40 dollars, car le marché reste prudent dans un contexte géopolitique instable.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *