Froid : comment protéger le GNR du gel ?

pistol-816163_960_720

En hiver, le froid devient le principale ennemi des moteurs. La principale raison ? Le fuel gêle ou se cristallise et empêche la bonne alimentation du moteur. Voici quelques conseils pour protéger le GNR du froid et éviter la panne en plein hiver.

Quels sont les problèmes rencontrés en hiver avec le gazole non routier et comment les reconnaître ?

Le gazole (et donc aussi le GNR) a un aspect laiteux lorsqu’il commence à geler. Des cristaux de paraffines se forment et bouchent rapidement les filtres à carburant. Un dépôt rougeâtre se forme aussi au fond du réservoir ou sur la surface du filtre à gazole quand le fond est visible.

Le blocage des filtres à carburant et des tuyaux à cause des effets du froid sur le gazole non routier peut provenir de plusieurs éléments :

  • Les paraffines : le GNR contient des paraffines qui rendent la combustion performante. Ces paraffines sont solubles à température ambiante, mais face aux basses températures elles ont tendance à se solidifier et peuvent causer un blocage des filtres ainsi qu’une mauvaise alimentation du moteur.
  • La condensation de l’eau : la présence d’eau dans le carburant et au niveau des filtres a tendance à colmater les filtres.

Bien choisir le type de GNR

Saisonnalité : le rôle du GNR hiver

Le colmatage dépend de la résistance au froid, mais aussi de la taille du filtre. C’est généralement en dessous de -5°C que des petits cristaux se forment et bouchent les filtres. Le GNR de type été, dont la limite est de 0°C est donc insuffisant en hiver. Avec des filtres à 45 microns, le gazole non routier hiver peut être utilisable jusqu’à -15°C et permet donc d’éviter le gel du carburant.

Le GNR « été » est mis à disposition du 1er avril au 31 octobre alors que le GNR « hiver » est vendu du 1er novembre au 31 mars. Il faut donc anticiper la consommation afin de ne plus avoir de stock de GNR été à l’approche de l’hiver.

Astuce : Les producteurs et importateurs délivrant la qualité hiver dès le 1er octobre pour respecter la conformité des produits dans tous les points de vente au 1er novembre, le GNR hiver peut déjà être disponible courant octobre en fonction de la logistique de distribution. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur.

Pour plus de protection, choisissez le GNR supérieur

Le GNR de type « supérieur » est un GNR de qualité ordinaire auquel des additifs sont ajoutés. Ces additifs permettent d’obtenir une meilleure stabilité ainsi qu’une meilleure résistance au froid. La température limite de filtrabilité est comprise entre -21°C et -24°C pour le GNR supérieur en hiver, soit 5 à 10°C supplémentaires par rapport à l’ordinaire.

EN SAVOIR PLUS : Les différents types de Gazole Non Routier

Se préparer à l’hiver et au gel

gel-feuille-arbre

Nettoyez et entretenez vos équipements

Pour être prêt pour l’hiver, tout doit être en ordre avant l’arrivée du froid. Voici une liste d’éléments à vérifier :

  • Effectuez l’entretien et la vérification de l’ensemble des équipements fonctionnant au GNR, ainsi que la cuve, avant l’arrivée de l’hiver. La cuve ne doit pas contenir de traces d’eau, de bactéries ou de résidus de GNR été.
  • Nettoyez le trou d’event de la cuve qui permet sa respiration.
  • Vidangez le réservoir de carburant de l’engin pour éliminer les impuretés et l’eau de condensation.
  • Si vous avez un robinet de purge, purgez le filtre ou le décanteur pour vous assurer qu’il n’y a pas d’eau dedans, ou démontez-le.
  • Vérifiez que l’huile de votre moteur est adaptée aux conditions hivernales. Une huile non adaptée protège moins le moteur et conduit à des difficultés pour démarrer. Par prévention, changez votre huile avant l’arrivée du froid.
  • Vérifiez l’état de la batterie, il faut qu’elle tienne bien la charge
  • Changez les filtres, pré-filtres coalesceurs, huile moteur si besoin.
  • Mettez à l’abri les véhicules, équipements et le GNR : le gazole non routier doit être conservé à une température supérieure à sa TLF requise pour la période hivernale.

Le stockage de l’engin / de la cuve de GNR

Si les conditions de stockage du GNR sont très importantes, le stockage du matériel (cuve et véhicule) l’est tout autant.

Dans la mesure du possible, stockez le tracteur ou l’engin sous abri et de préférence à l’abri du vent. Un vent glacial a tendance à provoquer un refroidissement plus rapide et important si le stockage est non protégé ou si le réservoir est exposé. Vous pouvez également couvrir le réservoir et le filtre à gazole pour le protéger du froid et limiter les problèmes.

Avant le démarrage de l’engin

  • Effectuez la purge de votre véhicule avant de démarrer, si le plein a été fait la veille. La purge permet d’évacuer les impuretés et l’eau de condensation.
  • Si le filtre est gelé, changez-le avant la purge.
  • Vérifiez que le trou d’event du bouchon de remplissage de réservoir n’est pas bouché
  • En cas de grand froid, un réchauffeur de filtre peut être installé avant le démarrage.
  • Au démarrage de l’engin, laissez le préchauffage de carburant s’effectuer, s’il est presque instantané en été, il peut prendre plusieurs secondes lorsqu’il fait bien froid. Modérer également le régime moteur une fois celui-ci démarré, laissez le monter en température avant de l’utiliser à plein régime ou de tirer des charges.

A ne pas faire

  • Ne pas mélanger le GNR avec d’autres produits pétroliers : le GNR ayant une très basse teneur en soufre (limitée à 10mg/kg maximum), la différence de teneur en soufre des autres produits, comme les produits diluants type pétrole lampant, peut générer des risques en particulier pour les engins modernes (principalement pour les systèmes d’injection qui ont une très haute pression sensible à une perte de lubrifiance).
  • Ne pas ajouter d’essence dans le GNR : l’essence peut provoquer des incendies et des casses dans le moteur en raison du point éclair beaucoup plus bas que le gazole.
  • Ne jamais réchauffer le réservoir par contact d’une flamme.

A lire également :

Les différents types de Gazole Non Routier

Le stockage du Gazole Non Routier

L’utilisation du Gazole Non Routier

Les différences entre le GNR et le fioul domestique

Foire aux questions sur le gazole non routier


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile