Le prix du fioul domestique poursuit sa chute – Semaine du 15 au 19 décembre

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution des prix du fioul du 19 décembre 2014

Le prix du Brent atteint un nouveau record cette semaine et passe sous la barre des 60 dollars le baril. Le fioul qui suit globalement la tendance du marché du brut, continue lui aussi de chuter de 40€ cette semaine. De quoi ravir les consommateurs, au début de l’hiver.

Le prix du brut au plus bas, le prix du fioul domestique suit

Le prix du pétrole a atteint un nouveau record cette semaine avec un niveau au plus bas depuis mai 2009, c’est-à-dire depuis 5 ans et demi. Le Brent est en effet passé sous la barre des 60 dollars le baril. Cette chute qui se poursuit depuis maintenant 4 mois dans un contexte où l’offre mondiale de brut est plus importante que la demande, ne semble pas s’inverser pour le moment.

Quelles conséquences sur le prix du fioul ?

Le prix du fioul continue de baisser cette semaine avec un prix moyen de 691 euros pour une livraison de 1000 litres de fioul ordinaire sur FioulReduc, soit une baisse significative de 41 euros par rapport à la semaine dernière. Il faut remonter en août 2010 pour avoir des niveaux de prix similaires.

Facteurs de baisse des cours du fioul cette semaine

Facteurs de baisse

1. L’OPEP défend sa décision de ne pas réduire ses quotas de production et un des membres estime que le prix du pétrole peut baisser jusqu’à 40 dollars le baril.

 Facteurs de hausse des tarifs cette semaine

Facteurs de hausse
2. Baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine achevée du 12 décembre 2014.

 

Faut-il acheter du fioul maintenant ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul est en baisse mais il augmentera dès la rentrée 2015 avec la hausse de la taxe TICPE. Il reste donc peu de temps pour profiter de la situation exceptionnelle des prix bas du fioul. En effet, le cours du fioul n’avait pas été aussi bas depuis 4 ans. C’est donc le moment idéal de passer votre commande de fioul avant la remontée des prix avec la nouvelle année.

Évolution détaillée des prix du fioul cette semaine

1. Malgré les critiques concernant la décision de l’OPEP, le secrétaire général de l’organisation a défendu la prise de position du cartel, lors d’une conférence à Dubaï le 14 décembre. Il estime en effet que l’effondrement des cours n’est pas dû au déséquilibre entre l’offre mondiale de brut et la demande et qu’il n’est donc pas nécessaire de revoir leur production à la baisse. Le ministre de l’Energie des Emirats Arabes Unis a même estimé que l’OPEP peut encaisser jusqu’à 40 dollars le baril.

2. Les prix du pétrole côté à New-York se sont légèrement redressés, suite à l’annonce par le Département américain de l’Energie d’une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis, de 800 000 barils en fin de semaine dernière. Cependant, les analystes prévoyaient une baisse des stocks plus importante, de 1,9 million de barils.

 


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *