Hausse de la TICPE en janvier 2019 : la taxe augmentera de 66 euros pour 2 000 litres !

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

MAJ alerte info 18/12/2018 : la hausse des taxes sur le fioul prévue le 1er janvier 2019 est finalement suspendue par le gouvernement !

Malgré les dernières annonces d’Emmanuel Macron pour calmer la grogne des gilets jaunes, la taxe sur le fioul augmentera bien le 1er janvier 2019. Retour sur le poids de la taxe sur le prix du fioul l’an prochain.

Une hausse de 33 euros pour 1 000 litres

En France, la consommation annuelle de fioul est estimée entre 1 500 et 2 000 litres. Cette quantité varie selon le type de logement, qu’il soit plus ou moins isolé, ou encore le lieu d’habitation.

La taxe TICPE sur le fioul augmentera de nouveau le 1er janvier et passera de 156,20€/1000L à 183,20€, soit une hausse de 33,12 euros pour 1 000 litres (TVA incluse) et de 66,24 euros pour une consommation de 2 000 litres de fioul.

MAJ : Le gouvernement a décidé de geler la taxe en 2019, en réponse aux protestations des gilets jaunes. Cette décision a été validée par l’Assemblée nationale le 18 décembre 2018 et figure dans la Loi de finances 2019. La TICPE pour le fioul restera donc à 156,20€/1000L en 2019 et n’augmentera pas !

Prix du pétrole VS poids des taxes sur le fioul

Le prix du fioul a fortement augmenté cette année en raison d’une hausse du cours du pétrole Brent et a atteint en octobre la barre du litre à 1€ pour la première fois depuis 2013. Depuis, le prix du pétrole a chuté mais cette baisse n’est pas autant impacté sur le fioul. Cette différence est due à la hausse de la demande de fioul domestique qui fait augmenter le prix mais aussi au poids actuel des taxes.

En effet, le fioul coûtait aussi 1€ le litre il y a 5 ans. La différence avec aujourd’hui ? Le Brent était de 115 dollars le baril à l’époque. Or, il est actuellement à 60 dollars. Un tel prix s’explique donc par la taxation, qui représente désormais près de 30% du prix du fioul alors qu’elle était très faible en 2013.

Vers une taxation flottante, en fonction du prix du pétrole

Face au mouvement des gilets jaunes en protestation à la hausse du carburant en 2018, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place en 2019 d’une taxe qui s’adapterait à l’évolution du prix du pétrole.

Le gouvernement envisage en effet d’organiser des réunions trimestrielles l’an prochain, afin d’adapter la situation de la fiscalité au marché pétrolier. Si le cours du pétrole augmente trop fortement, le gouvernement envisage de réduire la taxe 2019 de manière ponctuelle pour éviter que les Français subissent une double hausse du prix.

L’augmentation de la taxe est donc toujours d’actualité même si elle pourrait être modulable en cas exceptionnel d’une envolée du prix.

MAJ : Suite à la décision de geler la taxe en 2019, la taxation flottante n’est pour l’instant plus d’actualité.

Une taxe qui augmentera jusqu’en 2030

La TICPE augmente chaque année en raison de la taxe carbone, intégrée à la taxe sur le fioul. Créée en 2014 pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, la taxe carbone était fixée à 7€ la tonne de CO2. Cette année elle est de 44,6€ et sera de 55€ en 2019.

Cette hausse de la taxe carbone conduit donc à une augmentation constante de la taxe sur le fioul, qui passe alors de 59,60€ les 1000 litres en 2014 à 183,80€ en 2019, soit 220,56€ TVA incluse.

évolution de la TICPE de 2014 à 2019

Le projet du gouvernement est d’augmenter d’années en années la taxe carbone pour arriver à 65,4€ en 2020 puis 100€ en 2030. Une taxation de plus en plus difficile pour les foyers chauffés au fioul, qui n’ont pas forcément les moyens de changer d’énergie.

MAJ : L’évolution de la taxe carbone comme prévue par la loi de transition énergétique reste pour le moment inconnue. 


Commentaires
Pillien jean claude

Impensable ! Je pense qu’à haut niveau on est vraiment dans un monde différent de celui du simple ouvrier . Comment financer le changement d’une chaudière à fuel car dans le même temps il faudra changer de véhicule car ceux actuels polluent également . Je pense que ceux qui font les lois et qui décident devraient avoir comme salaire le smig …………..cela changerait certainement les décisions ….
Quoi qu’il en soit les taxes sont un moyen très facile de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état au détriment du niveau de vie des ouvriers .


urban

le chauffage au bois ne polue pas peut etre ALORS ?????


Catherine

Changement de chaudière en 2008 pour une excellente chaudière basse consommation.. une chaudière qui est performante, mais très onéreuse !!
Impensable et impossible de revenir sur un autre mode de chauffage, la maison est grande et ancienne.
Depuis, en prenant soin de ne pas dépasser 19°, + entretien, le coût « chauffage » est redevenu possible.. tout juste tolérable en économisant tous les mois pour au moins 2500€ pour l’année – ou parfois pour l’hiver ça dépend des hivers..
Se chauffer est fondamental pour vivre, comme manger, boire, dormir
Inconcevable de tolérer ça en 2019 !! Du jamais vu


Pennec

Il y a 5 ans, l’Etat m’a encouragé à acheter une chaudière fuel à condensation neuve. Aujourd’hui, les taxes me disent que c’était un mauvais choix. Quand aurons-nous des dirigeants avec une vue sur le long terme qui ne nous feront pas payer leurs atermoiements ou…leurs lâchetés ?


Renaud PELLARD

d’autant qu’ils ont indexé le prix du gaz sur le prix du fuel…..nous privant ainsi de toutes alternatives……tout en faisant des bénéfices énormes!!!
raz le bol!


CHAILLOUX

ETANT LOCATAIRE AVEC UNE VIELLE CHAUDIERE CA AUGMENTE LE LOYER MERCI MACRON


Marechal

Retraitée avec petite pension vieille chaudière 1800€/an de duel et vu mon âge pas de moyen de changer pour d’autres moyens dont le coût varie entre 13 a 14000€ ?? Déjà vu mon âge banque fragile pour prêter ? Coût mensuel trop cher aussi …mes capacités sont trop justes ? Puis les pubs a 1€ arnaques


CHASSAING

REMEMBER
J’espère que nous nous rappelerons tous des taxes sur le fuel lors de chacune des prochaines élections. En ce qui me concerne je ne suis pas près d’oublier !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus