Hausse de la TICPE en janvier 2019 : la taxe augmentera de 66 euros pour 2 000 litres !

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

Le prix du fioul a augmenté de 25% en un an et cette hausse devrait se poursuivre. En cause : la hausse du cours du pétrole, mais aussi la taxe sur le fioul, qui augmentera encore le 1er janvier 2019.

Une hausse de 33 euros pour 1 000 litres et de 66 euros pour 2 000 litres

En France, la consommation annuelle de fioul est estimée entre 1 500 et 2 000 litres. Cette quantité varie selon le type de logement, qu’il soit plus ou moins isolé, ou encore le lieu d’habitation.

La hausse de la taxe TICPE est donc estimée à 33,12 euros pour 1 000 litres, soit 66,24 euros pour 2 000 litres.

Voici un tableau récapitulatif de la hausse de la TICPE par rapport à l’an dernier : 

TICPE POUR 1000 LITRES DE FIOUL 2018 2019 EVOLUTION
Sans TVA 156,2€ 183,8€  +27,60€
TVA incluse  187,44€ 220,56€  +33,12€

Sans la taxe, le prix du fioul coûterait donc autour de 0,80€/L pour 1000 litres en ce moment et non 1€.

Les taxes représentent désormais plus de 30% du prix du fioul

Le prix du fioul a fortement augmenté cette année, en raison d’une hausse du cours du pétrole Brent, et atteint son niveau de 2013 où le prix du fioul coûtait aussi 1€ le litre.

Néanmoins la situation est bien différente d’il y a 5 ans car le prix du Brent à l’époque était 30% plus cher. La différence de prix vient donc de la hausse de la TICPE. Cette taxe représente maintenant entre 25 et 30% du prix.

évolution du prix du pétrole Brent de novembre 2013 au 31 octobre 2018

prix du pétrole Brent de novembre 2013 au 31 octobre 2018 – source : Boursorama

Une taxe qui augmentera jusqu’en 2030

Lors de sa création en 2014 la taxe carbone était fixée à 7€ la tonne de CO2. Elle est de 44,6€ en 2018 et sera de 55€ en 2019.

Le projet du gouvernement est d’augmenter d’années en années cette taxe carbone jusqu’à arriver à 65,4€ en 2020 puis 100€ en 2030. Une taxation de plus en plus difficile pour les foyers chauffés au fioul, qui n’ont pas forcément les moyens de changer d’énergie.


Commentaires
Pillien jean claude

Impensable ! Je pense qu’à haut niveau on est vraiment dans un monde différent de celui du simple ouvrier . Comment financer le changement d’une chaudière à fuel car dans le même temps il faudra changer de véhicule car ceux actuels polluent également . Je pense que ceux qui font les lois et qui décident devraient avoir comme salaire le smig …………..cela changerait certainement les décisions ….
Quoi qu’il en soit les taxes sont un moyen très facile de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état au détriment du niveau de vie des ouvriers .


urban

le chauffage au bois ne polue pas peut etre ALORS ?????


Catherine

Changement de chaudière en 2008 pour une excellente chaudière basse consommation.. une chaudière qui est performante, mais très onéreuse !!
Impensable et impossible de revenir sur un autre mode de chauffage, la maison est grande et ancienne.
Depuis, en prenant soin de ne pas dépasser 19°, + entretien, le coût « chauffage » est redevenu possible.. tout juste tolérable en économisant tous les mois pour au moins 2500€ pour l’année – ou parfois pour l’hiver ça dépend des hivers..
Se chauffer est fondamental pour vivre, comme manger, boire, dormir
Inconcevable de tolérer ça en 2019 !! Du jamais vu


Pennec

Il y a 5 ans, l’Etat m’a encouragé à acheter une chaudière fuel à condensation neuve. Aujourd’hui, les taxes me disent que c’était un mauvais choix. Quand aurons-nous des dirigeants avec une vue sur le long terme qui ne nous feront pas payer leurs atermoiements ou…leurs lâchetés ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus