Baromètre mensuel du fioul juin 2019 – Prix du fioul en chute avec les inquiétudes sur la croissance mondiale

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Baromètre mensuel des prix du fioul

header baromètre mensuel prix du fioul FioulReduc juin 2019

Le prix du fioul a chuté en juin, porté par les inquiétudes sur la croissance mondiale malgré l’accord de baisse de quotas de production des pays exportateurs de pétrole. Découvrez notre analyse mensuelle : prix du fioul, facteurs d’évolution, bilan du marché et du secteur.

Focus sur le prix du fioul en juin

graphique prix du fioul FioulReduc baromètre mensuel juin 2019

Baromètre fioul mensuel juin 2019 prix – cliquez pour agrandir

D’après la DGEC, la moyenne mensuelle du prix du fioul domestique au mois de juin s’établit à 903 euros (0,903€/L) pour 1000 litres, soit 59 euros de moins que le mois de mai.

Voici quelques valeurs de l’évolution du prix du fioul au mois de juin :

Semaines PRIX POUR 1000L Evolution par rapport à la semaine précédente
31/05/2019 950€ +43€
07/06/2019 903€ -47€
14/06/2019 897€ -6€
21/06/2019 899€ +2€
28/06/2019 913€ +14€

Analyse de l’évolution du prix du fioul

Le prix du fioul chute ce mois de juin, avant la réunion de l’OPEP et ses partenaires, appelée OPEP+, qui devait avoir lieu fin juin et a été reportée début juillet, à la demande de la Russie.

Voici les facteurs principaux qui ont influencé les cours :

  • forte de production de pétrole de schiste américain et hausse des stocks
  • craintes d’un ralentissement économique, accentué par la guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis, ainsi que la politique douanière de Donald Trump envers le Mexique.

Le prix est toutefois remonté à partir de la deuxième moitié du mois, en raison des tensions entre les Etats-Unis et l’Iran après une attaque sur deux pétroliers dans le Golfe d’Oman. Ce passage se situe près du détroit d’Ormuz où un tiers du pétrole qui circule par voie maritime passe, ce qui a inquiété les analystes sur l’offre de pétrole. En effet l’Iran avait déjà menacé de bloquer le détroit en conséquence des sanctions américaines. Les tensions se sont envenimées en fin de mois, après la destruction d’un drone américain de surveillance, par l’Iran.

En fin du mois, le marché s’est focalisé sur la réunion de l’OPEP+, les analystes prévoyant un renouvellement de l’accord sur les quotas de production de pétrole.

Demande et activité du secteur

La tempête Miguel a traversé le pays dans la journée du 7 juin, avec des vents particulièrement violents sur l’ouest et le nord du pays puis les 11-12 juin un courant de nord particulièrement froid avec des températures matinales record a provoqué des chutes de neige notamment dans les Pyrénées. La canicule a ensuite pris le relais à partir de la mi-juin avec des vents venus du Sahara.

Du côté des précipitations celles-ci sont dans la moyenne mais avec des disparités, notamment un temps plus sec en Méditerranée, contrairement au Centre-Est ou en Bretagne avec la présence d’orages. Le temps a été de son côté globalement ensoleillé.

Le volume de fioul commandé sur FioulReduc est de 1 240 litres en moyenne, soit 331 litres de plus qu’en mai, certainement en raison de la baisse du prix qui a incité au remplissage de cuve.


Sources :
-Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC)
-Analyses FioulReduc à valeur indicative
-www.infoclimat.fr
-Météo France


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus