La baisse du prix du fioul se poursuit – Semaine du 23 au 28 novembre

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Evolution des prix du fioul au 30 novembre 2015

Alors que les Français sont en plein dans les préparatifs pour les fêtes de fin d’année, le prix du fioul continue de baisser cette semaine.

Le prix du fioul atteint un nouveau record

Le fuel poursuit sa baisse et atteint un nouveau record cette semaine. En effet, selon nos relevés quotidiens, le prix du fioul est de 616 euros les 1000 litres la semaine du 23 novembre, soit 3 euros de moins que la semaine précédente.

Le fioul n’avait pas été aussi bas depuis octobre 2009, soit depuis 6 ans, avec un prix de 601 euros les 1000 litres. Cette baisse des prix est une très bonne nouvelle pour les consommateurs de fioul, à l’approche de l’hiver et des fêtes de Noël.

Trouvez le prix du fuel
du jour dans votre commune,
en faisant un devis !

Est-ce le bon moment pour commander du fioul ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul est au plus bas depuis 6 ans et poursuit sa baisse cette semaine. C’est donc le bon moment pour passer votre commande de fioul avant 2016, qui sera marquée par une nouvelle augmentation de la TICPE. Vous pouvez de plus profiter des prix au plus bas, sans alourdir davantage votre facture, avant les fêtes de fin d’année.

Conseil : Si vous souhaitez commander votre fioul plus tard, vous avez la possibilité de consulter le prix du fioul dans votre région, afin de passer commande au meilleur moment. Le prix est mis à jour quotidiennement sur FioulReduc.

Le cours du pétrole hésite

Le pétrole continue de baisser cette semaine, à l’approche d’une nouvelle réunion de l’OPEP le 4  décembre à Vienne. Cependant, le marché reste hésitant en raison notamment des tensions géopolitiques, qui ont tendance à atténuer la baisse.

Les tensions géopolitiques entre la Russie et la Turquie, suite à l’attaque contre un avion militaire russe, ont en effet influencé le marché pétrolier à la hausse.

Cependant, le renforcement du dollar n’incite pas les investisseurs munis d’une autre devise à acheter du pétrole, car celui-ci, libellé en dollar, devient plus cher pour eux. De plus, peu d’investisseurs étaient présents sur le marché en fin de semaine, en raison de la fête de Thanksgiving aux Etats-Unis.

Alors que l’augmentation des stocks de pétrole américain était inférieure aux estimations de l’API (American Petroleum Institute) en début de semaine, l’offre de pétrole est de nouveau en hausse, de 1 million de barils. L’offre mondiale de pétrole est par ailleurs toujours en surabondance, notamment en Arabie Saoudite. En effet, le pays ne souhaite pas ralentir sa production, afin de concurrencer l’essor du pétrole de schiste américain. L’Algérie ainsi que le Venezuela ont néanmoins demandé aux pays les plus producteurs de l’OPEP de baisser leur quota, afin de faire remonter les prix, mais sans succès.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *