Léger rebond du prix du fioul cette semaine – Semaine du 2 au 7 novembre

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Evolution des prix du fioul au 9 novembre 2015

Le prix du fioul évolue légèrement à la hausse cette semaine mais reste à son plus bas niveau depuis 6 ans.

Le prix du fioul augmente de 10 euros en moyenne cette semaine

Le prix du fioul augmente d’une dizaine d’euros environ cette semaine. En effet, selon nos relevés quotidiens, le fioul coûte 635 euros les 1000 litres, alors qu’il était de 626 euros la semaine dernière.

Le prix du fuel est toujours à son plus bas niveau depuis novembre 2009, soit depuis 6 ans. Cependant, pas de nouveau record cette semaine, car les cours ne sont plus orientés à la baisse mais augmentent légèrement après une stabilisation des prix la semaine dernière.

Trouvez le prix du fuel
du jour dans votre commune,
en faisant un devis !

Faut-il commander du fioul maintenant ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul augmente cette semaine alors qu’il est toujours au plus bas depuis 6 ans. Il est difficile de prévoir l’évolution des prix car celui-ci est lié au cours du pétrole. Vous pouvez toutefois passer votre commande de fioul dès maintenant avant une hausse plus significative avant l’hiver. Si vous n’avez pas encore rempli votre cuve, nous vous conseillons de le faire dès maintenant pour ne pas manquer de fioul lorsqu’il fera froid.

Si vous ne souhaitez pas commander tout de suite, n’hésitez pas à consulter régulièrement l’évolution des prix du fioul au quotidien dans votre région, pour commander au meilleur prix et au meilleur moment.

Pourquoi le prix du fioul augmente ?

Déséquilibre entre les stocks de brut et pétroliers provoque une remontée des cours

Le cours du pétrole augmente cette semaine malgré la hausse des stocks de brut aux États-Unis qui ne semble pas avoir de conséquences sur les cours. En effet, les stocks de brut américains ont augmenté de 2,8 millions de barils en fin octobre et la production nationale à hauteur de 48 000 barils par jour. Cependant, les stocks de produits pétroliers raffinés ont baissé de 2,3 millions de barils. Ces éléments indiquent une possible reprise de la consommation et donc de la demande, tirant légèrement les prix vers le haut. Enfin, la réduction des investissements hors des pays l’OPEP donne des espoirs sur un possible rééquilibrage du marché de l’offre et de la demande.

L’offre de pétrole reste néanmoins excessive, ce qui maintient les cours à un niveau bas. De plus, le dollar s’est renforcé cette semaine à la suite des déclarations de la présidente de la Réserve fédérale, sur la possibilité d’une hausse des taux d’intérêt dans quelques semaines. La hausse du dollar ralentit la hausse des cours de l’or noir, car celui-ci devient plus cher pour les investisseurs munis d’une autre devise.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *