Le prix du fioul se stabilise et s'oriente légèrement à la hausse – Semaine du 26 au 31 octobre

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Evolution des prix du fioul au 2 novembre 2015

Le prix du fioul se stabilise cette semaine dans un marché hésitant entre augmentation des stocks de pétrole et ralentissement de la production. On relève toutefois une légère augmentation des prix en fin de semaine.

Le prix du fioul se stabilise à son niveau le plus bas depuis 6 ans

En moyenne, le prix du fioul se stabilise à 626 euros les 1000 litres cette semaine selon nos relevés quotidiens, ce qui correspond à 2 euros de moins seulement par rapport à la semaine dernière. Le fioul continue de baisser à son plus bas niveau depuis 6 ans, à un prix proche d’un nouveau record, de 620 euros les 1000 litres, en novembre 2009. Mais la baisse est peut-être en train de s’arrêter, car nous relevons des prix en légère augmentation ce dimanche 1er et ce lundi 2 novembre.

Trouvez le prix du fuel
du jour dans votre commune,
en faisant un devis !

Faut-il commander du fioul maintenant ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul n’avait pas été aussi bas depuis décembre 2009, soit depuis 6 ans, une véritable aubaine à l’entrée de l’hiver. C’est donc le bon moment pour commander votre fioul au meilleur prix et remplir votre cuve et être tranquille pour l’hiver. Vous êtes d’ailleurs nombreux à profiter de ces prix bas pour commander votre fioul à un prix très bas , pour cet l’hiver.

Pour commander au meilleur moment, n’hésitez pas à consulter régulièrement l’évolution des prix du fioul au quotidien dans votre région.

L’OPEP diminue légèrement sa production, mais sans impact significatif sur les cours

Les cours du pétrole n’évoluent peu en ce moment, car, malgré certains chiffres encourageants, la production est toujours en surabondance par rapport à la demande qui est en berne. En effet, les stocks de pétrole brut ont de nouveau augmenté cette semaine aux États-Unis, ce qui a tendance à faire baisser le cours du pétrole.

Mais plusieurs facteurs interviennent pour maintenir les prix. En particulier, la fermeture de 16 puits de pétrole aux États-Unis cette semaine. Du côté de l’OPEP, et selon l’agence Reuters, la production du cartel a légèrement diminué au mois d’octobre, passant de 31,76 millions de barils par jour en septembre à 31,64 en octobre. Mais cette baisse de production reste légère et survient alors que celle-ci avait fortement augmenté depuis un an. Enfin, l’Iran devrait annoncer une hausse de sa production de 500 000 barils par jour, lors de la prochaine réunion de l’OPEP, le 4 décembre prochain à Vienne.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *