Le prix du fioul en forte hausse depuis deux semaines – Semaine du 9 au 14 février

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution des prix du fioul du 13 février 2015

Après plusieurs mois de chute puis une légère stabilisation, le prix du fioul est en forte hausse depuis deux semaines. Cette évolution est due principalement à une prévision à la baisse de la production de pétrole aux Etats-Unis et un recul du dollar, avec lequel se négocie le brut.

Le prix du fioul en forte hausse a augmenté de 60 euros depuis deux semaines

Selon nos relevés hebdomadaires, le prix du fioul a augmenté de 30 euros cette semaine et de 60 euros depuis deux semaines. Il atteint, en moyenne, 730 euros pour 1000 litres de fioul ordinaire sur FioulReduc cette semaine alors qu’il était d’environ 700 euros pour 1000 litres la semaine dernière et de 673 euros à la fin janvier.

Le prix du pétrole augmente, soutenu par un recul du dollar et une prévision de baisse de production aux Etats-Unis

Le prix du pétrole évolue à la hausse depuis fin janvier, après des mois de chute. En effet, le recul du dollar, la prévision de baisse de production de pétrole aux Etats-Unis ou encore le cessez-le-feu entre l’Ukraine et la Russie ont soutenu les cours du pétrole. Néanmoins les analystes s’accordent à dire que le prix du pétrole ne devrait pas retrouver son niveau habituel avant mi 2015.

Facteurs de hausse des cours du fioul cette semaine

Facteurs de hausse

1. Prévision de baisse de la production de pétrole aux Etats-Unis

2. Recul du dollar

3. Bons chiffres de l’économie dans la zone euro

 Facteurs qui contiennent les prix du fioul

Facteurs de baisse

4. Le prix du pétrole pourrait de nouveau atteindre des sommets, mais seulement dans quelques années selon les prévisions de l’AIE

5. L’offre mondiale de pétrole est toujours en surabondance

Est-ce le bon moment pour acheter du fioul ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul a fortement augmenté depuis deux semaines et cette hausse pourrait se poursuivre selon les analystes. Ils ne prévoient cependant pas une remontée des prix, à court terme, aux niveaux records de l’année 2014. Cependant, il est difficile d’anticiper l’évolution des cours du marché pétrolier, car très volatil actuellement.

Si vous souhaitez remplir votre cuve par anticipation ou pour un besoin plus immédiat, vous pouvez procéder à votre achat de fioul dès maintenant, car en hiver les livreurs ont des plannings chargés. Si vous n’avez pas spécialement besoin de fioul pour le moment, nous vous conseillons de vous tenir informés régulièrement de l’évolution des prix avec nos billets hebdomadaires.

Évolution détaillée des prix du fioul cette semaine

1. Aux Etats-Unis une baisse de la production de pétrole pourrait avoir lieu dans les mois à venir. En effet, des puits de forage américains connaissent actuellement un déclin de leur activité, ce qui devrait avoir des conséquences sur les chiffres de production. Près de 200 plates-formes ont cessé leurs activités en janvier et le nombre total des puits de vente encore en activité est à son plus bas niveau depuis décembre 2011. De plus, une nouvelle attaque contre un site pétrolier en Libye pourrait avoir des conséquences sur l’approvisionnement et une nouvelle baisse du nombre de puits de forage aux Etats-Unis. La prévision d’une baisse de la production américaine participe donc au soutien des prix du pétrole de ces deux dernières semaines incitant les investisseurs à se positionner en hausse sur le marché.

2. Le dollar reculait en début de semaine, permettant aux pays munis d’autres devises d’acheter du pétrole plus facilement et à un prix proche de leur valeur. En effet le pétrole devient plus cher pour les pays dont la monnaie est moins forte que le dollar,ce qui ne les incite pas à l’achat.

3. De bons chiffres sur l’économie dans la zone euro, particulièrement en Allemagne, ont été observés ces derniers jours, un bon signe pour la demande de pétrole.

4. L’AIE (Agence Internationale de l’Energie) a estimé dans son rapport sur les prévisions à moyen terme du marché pétrolier, que les prix du pétrole allaient se redresser dans les prochaines années mais sans atteindre pour autant des sommets. En effet l’Agence explique que la faiblesse actuelle des cours ne suffit plus à dynamiser la croissance économique ou ralentir la production toujours plus abondante de pétrole de schiste américain.

5. L’AIE a par ailleurs maintenu ses prévisions mensuelles sur la production de pétrole aux Etats-Unis, à 9,3 millions de barils par jour en 2015 et 9,5 millions en 2016, un niveau proche du record de 9,6 millions de barils par jour en 1970.

Les réserves de brut ont atteint un nouveau record historique cette semaine, ce qui confirme une surabondance de l’offre toujours présente. Aux Etats-Unis la hausse des réserves hebdomadaires de brut atteint un niveau record depuis 1930. De plus la demande de fioul domestique est plus importante en ce moment aux Etats-Unis, avec la vague de froid qui présentes sur certaines régions, limitant la baisse globale du marché et réduisant les stocks de produits distillés.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *