Météo : Le mois de mai sera t-il plus chaud cette année que l'année dernière ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

fleur-crocus

Le mois d’avril a connu une période de chaleur exceptionnelle provenant d’un courant d’air chaud et sec d’Afrique du Nord, avant de connaître une fin de mois plus mitigée. Le beau temps se poursuivra-t-il en mai ?

Un début de mois frais

Le début du mois de mai devrait être frais voire froid selon les prévisions, ce qui ne va cependant pas durer sur les deux autres décades. Ensuite, les températures du mois devraient en effet être proches des normales de saison malgré quelques perturbations dans certaines régions.

Un temps sec et ensoleillé le reste du mois sauf dans le sud

En raison d’un anticyclone près des îles Britanniques le temps sera globalement sec et chaud dans le pays, sauf dans l’extrême sud où l’ensoleillement sera médiocre et les précipitations excédentaires autour de la Méditerranée, jusqu’au Pays Basque. Les précipitations se feront souvent sous forme d’averses. Dans le reste de l’hexagone la pluviométrie devrait être déficitaire et l’ensoleillement quant à lui excédentaire.

Un mois de mai plus chaud qu’en 2014 ?

Le mois de mai a été assez frais l’an dernier, avec des températures légèrement en dessous des normales de saison, déficitaires de 0,4°C mais des précipitations en globalité proches de la normale. Les températures étaient cependant plus basses en 2013 avec un déficit de 2°C. Dans le Sud-Ouest et près des Alpes les températures ont été inférieures de plus de 1°C en 2014. L’ensoleillement était aussi en déficit, de 5% à l’échelle du pays.

D’après les prévisions le temps sera plus proche des normales cette année, sauf en début de mois et l’ensoleillement sera dans l’ensemble supérieur. L’année 2014 a été cependant l’année la plus chaude de l’histoire en France. Qu’en sera-t’il cette année ?

Des différences de climat entre l’est et l’ouest au printemps

De plus ce printemps un anticyclone divisera la France en deux, entre les façades ouest et est, et non entre le nord et le sud, division plus habituelle. En effet d’après les prévisions l’ouest ne sera pas spécialement touché par les précipitations, contrairement à la côte est qui devrait subir les perturbations du nord-ouest.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *