Le prix du fioul en légère augmentation avec la rentrée

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique de l'évolution des prix du fioul au 29 août 2014

Le prix du fioul est en légère hausse cette semaine de rentrée, partagé entre une diminution des stocks de brut et une surabondance de l’offre au niveau mondial. Faut-il commander du fioul dès maintenant ou attendre ? 

Baisse des stocks, surabondance de l’offre de brut : le prix du fioul domestique augmente légèrement avec la rentrée

Après une légère baisse la semaine dernière et un été plutôt stable, le prix du fioul augmente cette semaine à l’approche de la rentrée. Cette augmentation s’explique par de bons chiffres sur la croissance américaine. Mais les prix restent contenus en raison d’une offre de brut trop importante au niveau mondial. De plus, le prix du fioul reste fragile en raison de la situation géopolitique mondiale, notamment aux vives tensions en Ukraine cette semaine.

Cette semaine du 25 au 29 août 2014, le prix du fioul est de 848 euros pour une livraison de 1 000 litres de fioul ordinaire, soit une légère augmentation de 3 euros par rapport à la semaine dernière.

Facteurs de hausse du prix cette semaine

Facteurs de hausse

1. Etats-Unis : la croissance économique s’améliore

2. Les stocks de brut diminuent

Facteurs de baisse du prix du fioul cette semaine

Facteurs de baisse

 

3. L’offre de pétrole est trop abondante au niveau mondial

 

 

Retrouvez en fin d’article une analyse plus détaillée des facteurs de l’évolution du prix du fioul cette semaine.

Quelle évolution du prix du fioul pour les semaines à venir ?

Le prix du fioul risque de continuer d’augmenter ces prochaines semaines, dans un contexte de croissance américaine en bonne santé, encourageant de fortes demandes de brut de la part des consommateurs. La situation géopolitique reste fragile et susceptible de faire augmenter le cours du pétrole. En Ukraine, l’annonce d’une entrée de chars russes dans l’est séparatiste du pays cette semaine perturbe le cours du pétrole et fragilise les relations entre les Occidentaux et la Russie. Cependant le cours du brut a été impacté de façon modérée. De plus, le prix du fioul est susceptible de subir une hausse à la rentrée, car les Français commencent à remplir leur cuve dès l’automne, anticipant l’hiver. L’importante demande en fioul entraîne donc une augmentation des prix.

Faut-il acheter du fioul maintenant ?

Conseil d'achat de fioul

Malgré la légère augmentation des prix de cette semaine, c’est le bon moment pour passer votre commande de fioul à un prix intéressant avant une probable augmentation des prix les prochaines semaines.

En effet, le prix du fioul a tendance à augmenter avec la rentrée. Les Français commencent à faire le plein de fioul pour l’hiver dès le début de l’automne. La forte demande en fioul à cette période provoque de ce fait une augmentation des tarifs.

Enfin, les événements géopolitiques en Ukraine et en Irak rendent le cours du pétrole fragile et volatil. Malgré le faible impact de la situation géopolitique sur le cours du pétrole pour l’instant, les investisseurs et analystes restent vigilants et attentifs à ces conflits.

Il est donc conseillé de commander votre fioul dès maintenant, avant une probable future augmentation.

Évolution détaillée des cours du fioul cette semaine

1. Les chiffres récents sur l’économie américaine sont encourageants et motivent les investisseurs à acheter du brut. La confiance des consommateurs américains ainsi que le moral des ménages outre-Atlantique se sont en effet améliorés en août. Ils atteignent ce mois-ci un record sur les sept dernières années, d’après l’indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board. Ce Board est un organisme américain à but non lucratif qui publie un indice mensuel de la confiance des consommateurs américains. Le moral des consommateurs américains est par ailleurs en hausse pour le quatrième mois consécutif, « grâce à l’amélioration des conditions d’affaires et à la croissance robuste des emplois » selon Lynn Franco, directrice des indicateurs au Conference Board.

2. Aux Etats-Unis un rapport indique une baisse des stocks de brut, faisant basculer les prix à la hausse. La baisse des stocks est considérée comme un signe de forte demande, ce qui est un bon signe d’activité sur les marchés pétroliers.

La cadence des raffineries reste très élevée d’après le rapport hebdomadaire du département à l’Energie sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis. Les raffineries ont consommé beaucoup de brut, ce qui entraîne en effet une baisse des stocks de brut entre autres dans la région du golfe du Mexique. A cet endroit se concentrent les installations de transformation du pétrole. Par ailleurs, les raffineries ont utilisé 93,5% de leurs capacités la semaine du 18 au 22 août.

3. L’offre mondiale de brut est en surabondance en ce moment. Mais les investisseurs craignent une diminution de la demande mondiale. Les exportations de bruts libyennes sont en augmentation constante et les stocks de pétrole sont en hausse en Chine. Les réserves sont aussi en augmentation au terminal pétrolier de Cushing dans l’Oklahoma.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *