Le prix du fioul domestique en légère baisse dans la semaine du 30 juin au 4 juillet

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Evolution des prix du fioul domestique au 8 juillet 2014

Le cours des prix du fioul et du pétrole est toujours fortement lié à la situation en Irak et en Ukraine ainsi qu’aux événements qui se déroulent dans le monde. Après une stabilisation observée la semaine dernière, le prix du fioul et plus généralement du pétrole est en légère baisse cette semaine.

Soulagement des investisseurs sur la situation en Irak et diminution du prix du fioul

Plusieurs facteurs ont joué sur cette diminution du prix du fioul domestique après une stabilisation la semaine dernière. La situation en Irak profite encore aux investisseurs et contribue à la baisse des prix. En parallèle le jour férié du 4 juillet aux Etats-Unis mais aussi un phénomène naturel majeur, l’ouragan Arthur a empêché une augmentation des prix. Le prix moyen du fioul s’établit à 855€ pour 1000 litres de fioul ordinaire cette semaine. Voici les différents facteurs qui ont influé sur l’évolution du prix du fioul cette semaine :

Facteurs de baisse du prix du fioul

Facteurs de baisse1. Situation en Irak : accord sur la réouverture de deux ports libyens, prise de bénéfices

2.  L’ouragan Arthur : le marché s’inquiète de l’impact de la tempête sur la demande en essence et anticipe une augmentation des stocks américains de produits raffinés

3. Baisse des stocks d’essence

Facteurs de hausse du prix

Facteurs de hausseAucun facteur notable de hausse des prix cette semaine

 

 

Retrouvez en fin d’article, une analyse plus détaillée des facteurs de l’évolution du prix du fioul cette semaine.

Quelle évolution du prix du fioul pour les semaines à venir ?

Le prix du fioul est toujours lié à l’évolution des prix du marché pétrolier. La situation en Irak et en Ukraine s’est calmée et certains autres événements dans le monde maintiennent le marché du prix du pétrole en baisse. Sauf en cas d’événements majeurs qui perturberaient le cours du pétrole, le mouvement est pour le moment à la diminution

Commander du fioul au bon moment : faut-il acheter dès maintenant ?

Conseil d'achat de fioulAprès la baisse, le fioul domestique semble s’orienter vers une augmentation progressive des prix et l’été semble le meilleur moment pour commander du fioul avant la ruée sur les stocks à partir de la fin de l’été et du début de l’automne. Il faut rester vigilant sur la situation géopolitique mondiale et ses conséquences sur le cours des prix du pétrole. Nous vous conseillons donc de vous informer régulièrement grâce à nos billets hebdomadaires sur l’évolution du prix du fioul.

Évolution détaillée des cours du fioul cette semaine

1. Les autonomistes libyens qui étaient en charge de tenir les ports de l’est du pays ont accepté de rouvrir en milieu de semaine les deux terminaux, Es Sider et Ras Lanouf, qui étaient bloqués. La prise des ports depuis l’été 2013 par les forces rebelles au gouvernement contesté de Tripoli a de graves conséquences sur l’industrie pétrolière libyenne, car elle contribue à paralyser l’exportation de brut dans le pays. Cette réouverture des deux ports libyens, si elle se confirme pourrait donc permettre une augmentation de la demande et donc de l’exportation de brut dans le pays de 500 000 barils par jour.

Les investisseurs ont pu toucher quelques bénéfices de leurs primes de risque liées aux conflits en Irak ce qui a permis une baisse des prix du pétrole dans un contexte où beaucoup craignaient une très forte augmentation. Les régions où gît le pétrole en Irak ne sont en effet pour le moment pas touchées par les affrontements.

2. L’avancée de l’ouragan Arthur, premier de la saison dans l’Atlantique pèse aussi sur le prix du pétrole et par conséquent du fioul. Prévu sur les côtes américaines en fin de semaine la tempête a eu des conséquences sur les prix du pétrole mais aussi sur la fête nationale du 4 juillet (jour de l’indépendance) célébrant la déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776 des Etats-Unis vis-à-vis du Royaume-Uni. Le marché s’inquiète de l’impact de la tempête tropicale sur la demande en essence pour le long week-end de fête du 4 juillet alors qu’une augmentation des stocks américains des produits raffinés est envisagée.

3. Les stocks de brut ont reculé de 2,3 millions de barils la semaine dernière alors que les analystes prévoyaient une baisse de 1,7 million de barils. Les stocks d’essence ont eux aussi chuté de 1.2 million de barils au lieu d’une augmentation de 800 000 barils prévue par les experts.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *