La facture de chauffage moins élevée en 2015 grâce aux températures clémentes

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul
facture de chauffage

Facture de chauffage en baisse en 2015. Andrey_Popov / Shutterstock

En conséquence d’une météo clémente, notamment cet hiver, les Français se sont moins chauffés en 2015. Une très bonne nouvelle pour la facture de chauffage.

Les Français ont moins utilisé leur chauffage en 2015

Baisse de la consommation de chauffage en raison de la météo clémente

La France connaît un hiver très doux cette année, avec un record de chaleur observé pour le mois de décembre. Résultat de cette météo exceptionnelle, la consommation de gaz, d’électricité et de fioul des Français a baissé en 2015. Les achats de fioul domestique ont par ailleurs baissé de 30% en octobre et en novembre. La consommation d’électricité a quant a elle diminué de 10% en décembre, par rapport à la même période l’an dernier.

L’utilisation du chauffage d’appoint en baisse

De plus, de moins en moins de foyers utilisent un chauffage d’appoint, car les systèmes de chauffage principaux sont de plus en plus performants. En effet, d’après une étude réalisée sur le site QuelleEnergie.fr, seulement 10% des Français se servent du chauffage d’appoint en 2015, alors qu’ils étaient 13% en 2013. Les Français préfèrent par ailleurs compléter avec du bois de chauffage (66%) notamment avec les cheminées, plutôt qu’un chauffage électrique (29%).

La consommation en baisse, la facture de chauffage diminue

Selon QuelleEnergie, la facture de chauffage des Français s’élève en moyenne à 1 590 euros en 2015 toute énergies confondues, soit une baisse de 6,7% par rapport à 2014.

Baisse de la facture, principalement pour les Français chauffés au fioul

Ce sont les foyers qui se chauffent au fioul qui sont les plus avantagés, consultez notre infographie sur le sujet. En effet, le prix du fioul en France a baissé de près de 20% en 2015, en raison de la chute des cours du pétrole. Une très bonne nouvelle pour les consommateurs de fuel. Cette baisse est d’autant plus marquante que les prix du gaz, de l’électricité, ainsi que du bois ont quant à eux augmenté (+3,4% pour le gaz, +5,7% pour le chauffage électrique et +6,3% pour le bois).

Baisser la température du logement et réaliser des travaux énergétiques pour plus d’économies

Les Français pourraient par ailleurs faire encore plus d’économies sur leur facture, en réglant la température du logement à 19°C, comme le préconise l’ADEME. En effet, baisser la température de 1 degré pourrait apporter jusqu’à 7% d’économie sur la facture énergétique. Or, la température moyenne des Français est plutôt de 20 degrés et pour l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) la température de confort se situe entre 20 et 21 degrés.

Enfin, les travaux de rénovation énergétique (comme les travaux d’isolation) sont aussi une solution à long terme pour faire des économies de chauffage et d’énergie. Pourtant, encore 25% des logements en France sont référencés au classement énergétique avec une étiquette énergétique E. Des logements considérés donc comme très énergivores et qui pèsent sur les dépenses énergétiques des Français.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *