L'étiquette énergie devient obligatoire pour les chaudières

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

efficacité énergétique

L’étiquette énergétique est maintenant obligatoire pour les chauffe-eau et les chaudières fioul ou gaz depuis le 26 septembre. Retour sur cette mesure et ses objectifs.

Mieux comparer les performances énergétiques de chaudières

La mise en place de l’étiquette énergie a pour but de permettre aux consommateurs de s’équiper efficacement et de faire des économies d’énergie. En effet, cette mesure permet de mieux comparer les différents appareils selon leur performance et leur efficacité énergétique.

Grâce aux informations données, les Français peuvent donc choisir un produit moins énergivore, afin de réaliser des économies d’énergie et ainsi baisser leur facture. En effet, la précarité énergétique touche de plus en plus de monde et 1 Français sur 5 peine à payer ses factures de chauffage.

Qui est concerné ?

L’étiquette énergie est désormais obligatoire pour les chaudières fioul ou gaz et chauffe-eau (électriques à accumulation, solaires et thermodynamiques) dont la puissance est inférieure à 400 kW. La mesure concerne aussi les ballons d’eau chaude dont le volume est inférieur à 2000 litres, ainsi que les unités de cogénération et les pompes à chaleur.

Les vendeurs de chaudières doivent donc désormais respecter la directive européenne 2009/125/CE et doter leurs appareils d’une étiquette énergétique.

Qu’est-ce que l’étiquette énergie ?

Le système d’étiquetage énergétique existe depuis 1994 sur les appareils électroménagers comme les réfrigérateurs, les lave-linge ou encore les téléviseurs, mais ne devient obligatoire qu’à partir de 2011.

L’étiquette renseigne l’acheteur sur les principales caractéristiques de l’appareil : sa capacité ainsi que son efficacité, son volume sonore en dB ou encore sa consommation énergétique annuelle en kWh.

Enfin, elle indique la classe énergétique de l’appareil, par un code couleur (allant du vert pour économe à rouge pour énergivore) ainsi qu’une lettre (de A++ à G). Le document actuel ne présente néanmoins qu’une classe énergétique allant de A++ à F. En effet, la classe G sera supprimée en 2016 afin de retirer du marché les appareils les moins performants et les plus énergivores, dans l’objectif de préserver l’environnement. La classe F, quant à elle, devrait être supprimée en 2017.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *