Le prix du fioul repart à la hausse – Semaine du 9 mai 2016

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution du prix du fioul 17 mai 2016

Le prix du fioul repart à la hausse cette semaine, après un léger recul la semaine dernière.

Le fioul en hausse cette semaine ?

Le prix du fioul s’établit à 608 euros les 1000 litres cette semaine, soit un prix identique à la semaine dernière.

Si le prix était stable au début il a fortement augmenté en fin de semaine, en raison de nouveaux espoirs sur un rééquilibrage du marché pétrolier.

Pour connaître le prix du fuel
dans votre commune,
faites un devis !

Faut-il acheter du fioul cette semaine ?

Conseil d'achat de fioul

A presque un mois du début de l’été, les températures restent fraîches le matin et en soirée. Vous avez donc peut-être encore besoin de garder allumé votre chauffage au printemps.

Le prix du fioul évolue au-dessus de 600 euros les 1000 litres depuis trois semaines. Vous pouvez acheter du fioul domestique dès maintenant, avant une éventuelle hausse plus importante des prix.

Si vous souhaitez anticiper avant les vacances d’été et remplir votre cuve pour l’automne, c’est la bonne période ! Pour faire des économies sur votre facture, vous avez la possibilité d’effectuer une commande groupée de fioul sur notre site.

Si vous préférez attendre, n’hésitez pas à consulter les prix du fioul, mis à jour quotidiennement sur notre site, pour acheter au meilleur moment et au meilleur prix.

Pétrole : vers un rééquilibrage entre l’offre et la demande ?

Les incendies au Canada ont affecté la production de pétrole du pays, qui a diminué d’au moins un million de barils par jour. La production pourrait reprendre complètement d’ici deux ou trois semaines seulement. Cette baisse de la production locale atténue la surabondance de l’offre de pétrole.

Du côté de l’offre américaine, le département de l’Energie a annoncé un recul des réserves de pétrole, alors que les experts prévoyaient une légère progression.

Pour de nombreux analystes cette baisse de la production est signe que le rééquilibrage physique du marché pétrolier a commencé.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *