Hausse des prix : le fioul retrouve son niveau de janvier – Semaine du 14 au 18 mars 2016

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution du prix du fioul 21 mars 2016


En ces premiers jours de printemps, le prix du fioul évolue à la hausse et retrouve son niveau de janvier. En effet, le cours du pétrole rebondit car les pays exportateurs tentent de limiter l’excès d’offre.

Le prix du fioul en hausse depuis un mois

Le prix du fioul domestique est de 573 euros les 1000 litres en moyenne cette semaine, soit 8 euros de plus que la semaine dernière et 42 euros de plus qu’en mi-février. Le fuel suit le cours du pétrole et atteint cette semaine son niveau de janvier, après l’augmentation de la taxe TICPE qui avait provoqué une hausse des prix.

Pour connaître le cours du fuel
dans votre commune immédiatement,
faites un devis !

Faut-il commander du fioul ce mois-ci ?

Conseil d'achat de fioul

Même si le printemps est de retour, les températures restent fraîches pour le moment. Vous pouvez commander votre fioul dès maintenant pour passer le début de la saison au chaud, avant une éventuelle hausse plus importante des prix.

Si vous avez besoin d’une livraison urgente n’hésitez pas à passer une commande de fuel en livraison express (sous 24 heures).

Réunion des pays exportateurs de pétrole en mi-avril

Le pétrole rebondit, après un début de semaine en baisse. En effet, la réunion entre une quinzaine de pays producteurs de pétrole, qui devait avoir lieu en fin mars, a été repoussée au 17 avril à Doha, capitale du Qatar. L’Iran, qui souhaite atteindre 4 millions de barils par jour avant d’envisager un gel de sa production, n’a pas prévu de participer à la réunion.

L’Arabie Saoudite, le Qatar, le Venezuela, ou encore la Russie font partis des pays qui souhaitent trouver une solution pour rééquilibrer les prix du marché et limiter le surplus d’offre. La production des quinze pays attendus en mi avril représente environ les trois quarts de l’offre mondiale.

Les achats de pétrole favorisés par l’affaiblissement du dollar

L’affaiblissement du dollar a favorisé les achats de pétrole, ce qui est bon signe pour la demande. En effet, l’or noir est moins cher pour les investisseurs munis d’une autre devise que le dollar, comme l’euro, lorsque le dollar est plus faible.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *