Comment réduire sa consommation de fioul ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Fioul'Pratique : conseils & astuces

baisse de volume de fioul

Au sortir de la saison de chauffe c’est la période du bilan, avez-vous plus ou moins consommé que la saison dernière ? Si oui pour quelles raisons ? Voici quelques conseils pour réduire votre consommation de fioul pour l’hiver prochain.

1. Ne pas laisser ma chaudière vide pour éviter les dépôts qui abîment l’appareil

Avec une chaudière vide de l’eau et des résidus se posent au fond et peuvent boucher le filtre, abîmant le gicleur et le brûleur et donc provoquer des pannes.

Même si la plupart des cuves ont une crépine à 5 centimètres du fond pour empêcher que les impuretés s’infiltrent dans la chaudière, il est conseillé de ne pas laisser la cuve vide mais de laisser au moins un fond. Pour vous assurer qu’il reste un minimum de fioul, vous pouvez vous aider d’une jauge afin de mesurer le niveau de liquide restant dans la cuve et acheter du fioul pour ne pas rester à sec.

Par ailleurs, il est conseillé de procéder à un nettoyage de cuve tous les 10 ans par un professionnel, pour éviter les pannes et l’usure de votre chaudière.

2. Entretenir ma chaudière fioul une fois par an pour améliorer son rendement et éviter les pannes

Lors de l’entretien de chaudière, le chauffagiste nettoie le foyer de la chaudière, le brûleur et vérifie le taux de monoxyde de carbone afin d’éviter les intoxications nombreuses chaque année.

Une chaudière mal entretenue surconsommera du fioul. En entretenant votre chaudière chaque année vous améliorez sa durée de vie ainsi que son rendement.

L’entretien de chaudière proposé par FioulReduc est réalisé par notre réseau de techniciens locaux qualifiés et certifiés RGE.

3. Penser à isoler mon logement si ce n’est pas le cas

« L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas » : l’isolation est la première étape d’un logement économe. En effet, vous aurez beau avoir une chaudière récente et performante, si votre logement laisse passer l’air, votre consommation de fioul risque d’être élevée. De nombreux foyers consomment plus de fioul qu’il ne faudrait, en raison des déperditions énergétiques, qui peuvent aller de 20 à 25% pour les murs, de 25 à 30% pour le toit, de 7 à 10% pour les planchers bas, ou encore de 10 à 15% pour les fenêtres. Il est donc dommage de gâcher les performances d’une chaudière de qualité, à cause d’un logement mal isolé.

Isoler son habitat permet d’optimiser son chauffage sans surconsommer et s’assurer de vivre dans un environnement sain, moins humide et avec moins de sensations de froid. N’hésitez pas à vous renseigner sur les aides possibles aux travaux d’isolation selon votre cas, sur le site gouvernemental FAIRE.

Dans un objectif d’accélérer la transition énergétique, les aides pour l’isolation sont de plus en plus nombreuses. Depuis le début de l’année il est possible d’isoler ses combles perdus pour 1€ seulement sans conditions de revenus, grâce au système des CEE (sous certains critères d’éligibilité).

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres d’isolation

*votre adresse email

4. Privilégier les chaudières à haut rendement

Si votre chaudière est ancienne, c’est-à-dire qu’elle a plus de 15 ans il est peut-être temps d’envisager de la changer.

Si vous comptez remplacer votre chaudière et que vous souhaitez rester au chauffage au fioul, privilégiez les chaudières à condensation qui ont un rendement de plus de 100% grâce à la récupération de la chaleur produite par la condensation des vapeurs d’eau issues des fumées lors de la combustion. Grâce à ce système vous pourrez économiser jusqu’à 20% de fioul par rapport à une chaudière classique selon l’Agence de l’Environnement de de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

5. Purger mes radiateurs

Pensez aussi à purger vos radiateurs avant de redémarrer votre chauffage, si vous constatez que votre radiateur reste froid par endroit alors que la chaudière est en marche ou si vous sentez que vos pièces ne se réchauffent pas. En effet, cela peut être dû à des radiateurs bouchés par l’air. La purge permet de retirer l’air qui obstrue le radiateur et empêche la chaleur de circuler. Ainsi la chaleur est mieux diffusée pour un meilleur confort.

Purger ses radiateurs est une étape à ne pas négliger pour vous éviter de gaspiller du fioul et ne pas abîmer votre appareil de chauffage.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus