Agriculteurs : 5 conseils pour une moisson réussie

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

moissoneuse-batteuse-agricole

Souvent stressante, très fatigante et définitivement importante, la saison des moissons commence pour les agriculteurs, voici 5 conseils pour une moisson réussie. 

Juin, la saison des moissons démarre

La saison des moissons débute en juin et les engins agricoles, notamment les moissonneuses-batteuses, se préparent à tourner des longues heures dans les champs sous le soleil (s’il arrive un jour).

En effet, en juin et juillet c’est la moisson des céréales d’hiver (principalement le blé tendre et le blé dur, l’orge fourragère, le seigle ou encore l’avoine) semées à l’automne. Les céréales de printemps sont quant à elles semées en avril-mai et la récolte se fait en été ou à l’automne.

5 conseils pour réussir sa moisson

1. Vérifier son stock de GNR pour éviter la panne en pleine récolte

Suite au blocage des raffineries dû à la grève contre la Loi Travail les agriculteurs ont pu utiliser du fioul à la place du GNR dans leurs engins agricoles, du 27 au 30 mai. Cette autorisation est exceptionnelle, car rouler au fioul est strictement interdit en France. Pour en savoir plus, consultez notre article sur les risques à rouler au fioul domestique.

Depuis début juin les agriculteurs qui roulent au gazole non routier ont repris leurs habitudes et consomment de nouveau du gazole. Pour éviter les pannes pendant la moisson pensez à vérifier et compléter votre stock et passer commande de GNR avant la moisson.

2. Vérifier le bon fonctionnement de ses engins agricoles

Comme vous le savez, il est important de faire une maintenance préventive des engins avant la saison. Vous éviterez ainsi la panne ou les réparations en urgence, un tracteur ou une moissonneuse bloquée pendant la moisson peut rapidement coûter cher et le travail n’avance pas pendant la durée nécessaire à la répartion.

3. Tenir un carnet de bord

Tenir un carnet de bord vous permettra d’avoir un suivi de vos activités : consommations, intervention d’entretien, soucis mécaniques, etc. Grâce au carnet de bord, vous aurez pour l’année prochaine toutes les informations pour garder une trace des interventions et bien préparer la prochaine saison, en planifiant par exemple les éventuelles réparations hivernales.

4. Éviter les incendies en équipant vos appareils d’extincteur

Un incendie de moissonneuse est vite arrivé en été. Pour réagir rapidement en cas de surchauffe et éviter le drame, il est vivement recommandé d’équiper vos véhicules utilisés pour la récolte d’un extincteur, et de deux sur votre moissonneuse. On n’est jamais trop prudent.

5. Bien nettoyer la moissonneuse batteuse après la moisson pour préparer la prochaine saison

A la fin de la moisson, le remisage du matériel qui ne va pas ressortir avant un moment est très important. Le nettoyage de la moissonneuse batteuse est important pour empêcher la germination des résidus de récolte, qui attire les rongeurs. Le nettoyage permet aussi de détecter les défauts de l’appareil, cachés dans la saleté et la poussière. Profitez-en également pour graisser et huile tous les éléments qui en ont besoin.

N’hésitez pas à nous partager en commentaire vos conseils ou anecdotes pour une moisson réussie.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *