Pénurie de carburant : les agriculteurs autorisés à utiliser du fioul à la place du GNR

Publié le par Francois T. dans Toute l'actualité du Fioul

moisson-tracteur

Le Ministère de l’Agriculture vient de publier un décret autorisant les agriculteurs à utiliser du fioul domestique (FOD) au lieu du gazole non routier compte tenu de la pénurie de carburant.

La pénurie de carburant ne touche pas que les automobilistes. Les professionnels qui utilisent du GNR, notamment les agriculteurs et les entreprises de travaux publics, subissent également des difficultés d’approvisionnement en carburant.

Le Ministère de l’Agriculture a publié ce jour, vendredi 27 mai 2016, un décret pour mettre en place une dérogation afin que les agriculteurs puissent utiliser du fioul domestique dans les tracteurs et autres engins agricoles à la place du GNR normalement uniquement autorisé.

Le communiqué de ministère précise que cette dérogation concerne uniquement les agriculteurs, pour une utilisation d’engins dans le cadre de travaux agricoles ou forestiers.

Cette décision du Ministère de l’Agriculture a une date d’application immédiate et reste en vigueur jusqu’au lundi 30 mai 2016 à minuit.

Retrouver le communiqué de presse du Ministère de l’Agriculture (PDF)

Une période importante pour les agriculteurs

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture a obtenu cette dérogation auprès du secrétaire d’État chargé du budget Christian Eckert. Le ministre a affirmé être « soucieux de permettre aux agriculteurs de limiter autant que possible les conséquences négatives sur leur activité ».

En effet, le printemps et le début de l’été sont des périodes importantes pour l’activité agricole avec notamment la fenaison et le début des moissons dans certaines régions de France. Les tracteurs et autres engins agricoles sont donc beaucoup utilisés pendant ces périodes.

Le principal syndicat agricole, la FNSEA, avait demandé au gouvernement mercredi que les agriculteurs puissent s’approvisionner prioritairement en carburant pour préserver leur activité dans le cadre des blocages organisés pour demander le retrait de la loi travail.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *