Le vrai / faux des mesures annoncées pour le fioul et le GNR en 2019

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

Avec le mouvement des gilets jaunes, le gouvernement est revenu sur de nombreuses décisions et vous avez peut-être été perdus. FioulReduc décortique le vrai du faux et fait le point sur les mesures validées pour l’année 2019.

Le chauffage fioul sera interdit dans 10 ans : FAUX

Cette annonce faite par Edouard Philippe, premier ministre, en novembre, avait fait beaucoup parlé auprès des médias et des professionnels de l’énergie.

Mais le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, est revenu sur ces propos en précisant :  « Ils ont compris qu’on voulait interdire les chaudières au fioul dans dix ans. Non, ce qu’on veut vouloir faire par une politique volontariste, c’est s’assurer qu’on les aura toutes renouvelées d’ici dix ans ». Le gouvernement a donc prévu des mesures pour accélérer la transition énergétique et le changement d’énergie, notamment avec une prime à la conversion plus attractive ou encore un CITE à hauteur de 50% pour les frais de dépose de cuve.

Le chèque énergie sera augmenté de 50 euros et élargi : VRAI

Comme prévu le chèque énergie est augmenté de 50 euros en 2019, il passe donc de 150 euros en moyenne à 200 euros. Les critères d’obtention sont par ailleurs élargis, ce qui permettra à 2 millions de foyers supplémentaires de bénéficier de l’aide.

La taxe TICPE sera flottante en 2019 : FAUX

Alors que la taxe sur les produits pétroliers, dont le carburant mais aussi le fioul, devait augmenter le 1er janvier 2019, le gouvernement a tout d’abord proposé une taxe flottante pour cette année, dans le but de limiter la hausse du prix des énergies concernées par la taxe et qui dépendent en partie de l’évolution du cours du pétrole.

L’objectif était de rendre la taxe adaptable au marché pétrolier : il était prévu que l’Etat organise des réunions régulièrement afin de décider d’un potentiel gel provisoire de la taxe si le prix du pétrole subissait une forte hausse, comme au deuxième trimestre 2018. Mais cette solution n’a pas convaincu les « gilets jaunes ».

La hausse de la taxe sur le fioul est supprimée pour toute l’année 2019 et non pour 6 mois : VRAI 

Entre les annonces et les contres annonces du gouvernement, il y avait de quoi être perdu. Car suite à l’échec de l’annonce d’Emmanuel Macron d’une taxe flottante, le gouvernement a alors annoncé la suppression de la hausse de la taxe pour six mois.

Mais cette décision n’était toujours pas suffisante pour les manifestants. Le gouvernement a donc décidé finalement de geler la taxe TICPE pour toute l’année 2019. Alors que la taxe devait passer à 183,80€ les 1 000 litres elle reste donc au niveau de 2018, soit à 156,20€.

Le remboursement partiel de la TICPE sur le gazole non routier est supprimé : FAUX

Le gouvernement prévoyait de mettre fin au remboursement partiel de la taxe sur le GNR, à l’exception des agriculteurs. Mais face aux gilets jaunes cette mesure a été supprimée du texte de loi de finances 2019. Si vous utilisez du GNR vous aurez donc droit cette année au remboursement partiel de la taxe.


Commentaires
PINOTEAU Odile

Merci pour votre article, intéressant et factuel. Cependant, il y a aussi une autre voie (complémentaire) pour aider les français : Faire en sorte que les grands groupes pétroliers travaillant sur notre territoire baissent/annulent les dividendes versés à leurs actionnaires, une façon pour eux de se sentir solidaires de la France d’en bas ?!! Cet argent pourrait être réinvesti dans les groupes eux-mêmes de façon à amortir les augmentations du prix du baril et ceux liés aux traitements du brut. Les entreprises marchent « mal » depuis qu’elles ont cessé de mettre le « bien de l’entreprise » au coeur de la réflexion managériale et que l’on a commencé à faire passer le bien des actionnaires au-dessus du bien de l’entreprise, de ses salariés et de ses clients, en oubliant le rôle primordial de l’investissement en interne et celui de la réflexion managériale à LONG TERME !! Les conseils d’administration sont devenus totalement contre-productifs !! Les actionnaires sont nécessaires, mais ne doivent pas avoir un pouvoir aussi important que celui que l’on a pris l’habitude de leur octroyer ! Que les membres des Conseils d’Administration se ré-approprient la raison de leur investissement : participer à la vie citoyenne et permettre à une entreprise de grandir grâce à ses salariés, grâce à de bons fournisseurs, grâce à de bons produits et grâce à ses clients. Un investissement doit rester un acte CITOYEN et pas un acte de spéculation financière pure ! Un peu d’ETHIQUE allié à un peu de conscience CITOYENNE ne peuvent pas faire de mal et à l’heure où toutes les grandes entreprises proclament avoir des « VALEURS », qu’elles commencent par les appliquer à tous les membres intervenant dans leur fonctionnement et à revoir leurs méthodes de gouvernance et de prises de décision ! Baisser les dividendes (et oui, ne pas attendre que l’entreprise soit déficitaire pour les baisser, aux fins d’investissements internes… et puis un investissement reste un risque et parfois il y a de bonnes années, parfois de moins bonnes, on ne peut gagner à tous les coups !), diminuer ses marges bénéficiaires pour baisser le coût de ses produits, etc… voilà des solutions, pour aider les citoyens-clients et les autres à vivre la transition ! Monsieur TOTAL et les autres, faites donc un geste pour aider notre Gouvernement à accélérer la transition énergétique écologique qui est obligatoire pour garantir la survie de la race humaine, rien que ça ! BAISSER VOS PRIX !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus