Menu

Quels travaux à réaliser afin de réduire mes dépenses énergétiques ?

Publié le par Katelyne Pires dans Economies d'énergie

Crédit photo : Shutterstock /Bilanol

Après un hiver 2022 particulièrement coûteux pour les ménages au niveau énergétique, de plus en plus de foyers cherchent des solutions pour réduire leurs dépenses. Aspect non négligeable, baisser sa consommation d’énergie est également louable au niveau climatique. Afin de réduire ses dépenses énergétiques on peut réaliser des travaux subventionnés par l’État qui aident soit à réduire la perte de chaleur du logement soit à rendre la consommation d’énergie plus efficiente.

Les travaux d’isolation : un indispensable pour réduire ses dépenses énergétiques

La bonne isolation d’un logement est ce qui peut avoir le plus d’impact sur la réduction de votre consommation d’énergie. En effet, la meilleure énergie est celle que l’on n’a pas besoin de consommer. En isolant votre logement vous réduisez les pertes de chaleur de celui-ci. Il faut donc moins utiliser le chauffage pour atteindre le même confort thermique au sein du foyer. La toiture est particulièrement à surveiller, en effet, près de 30% des pertes de chaleur d’un logement se font par le toit. L’air chaud étant moins dense que l’air froid, il aura naturellement tendance à s’accumuler dans les points les plus hauts d’une maison.

Des travaux d’isolation des combles sont donc un bon point de départ lors d’une rénovation énergétique de votre logement. Cependant, si le toit est bien connu pour ses problèmes d’isolation, ce n’est pas le seul endroit où effectuer des travaux si l’on souhaite réduire ses dépenses énergétiques. En effet, les murs sont également responsables de 20% des pertes de chaleur de votre logement. Les murs sont régulièrement mal isolés en France et souvent par une simple couche d’isolant à l’intérieur du domicile. Pour une isolation de qualité, il est donc recommandé d’ajouter une épaisse couche d’isolant à l’extérieur de l’habitation.

En termes de pertes de chaleur, les autres coupables sont le renouvellement de l’air au sein du foyer et les fenêtres, qui sont respectivement responsables de 20% et 15% des pertes de chaleur. On ne peut pas faire beaucoup de travaux pour le renouvellement de l’air malheureusement, même s’il est possible de s’assurer que son logement ne comporte pas de ponts thermiques. Comprenez ici une fuite d’air dans l’isolation du logement, souvent créée lors d’une pose hâtive des isolants. Les fenêtres sont, elles, un des aspects les plus simples à prendre en compte lors de travaux de rénovation énergétique, il suffit souvent de les changer pour des modèles à doubles ou triples vitrages. Afin de vous aider dans vos travaux d’isolation, il existe de nombreuses aides de l’État ou des collectivités locales, ce qui permet de faire baisser les coûts.

Réduire sa consommation d’énergie : quels travaux ?

S’il est primordial de faire en sorte que la chaleur produite soit bien conservée dans le logement, il faut également faire attention à l’efficacité du moyen de chauffage. En effet, le chauffage est responsable de 60% de la consommation d’énergie d’un logement, suivi par l’eau chaude sanitaire. Si votre logement est toujours équipé d’une vieille chaudière, ou encore de radiateurs électriques “grille-pain”, il serait intéressant d’un point de vue économique et écologique de s’engager dans des travaux de rénovation énergétique. Il existe en effet de nouveaux moyens de chauffage, beaucoup plus efficaces que les anciennes générations.

Les pompes à chaleur par exemple, permettent de restituer plus d’énergie à l’intérieur du logement qu’elles n’en consomment elles-mêmes, ayant ainsi la palme du moyen de chauffage le plus économe en énergie. Il faut cependant s’engager dans des travaux, afin de connecter les deux parties de l’appareil, une à l’intérieur du logement et l’autre à l’extérieur. Certains modèles proposent même une fonction de climatisation pour l’été. Tout comme les travaux d’isolation d’un bâtiment, l’État offre de nombreuses aides afin de vous aider à financer vos travaux de remplacement de chaudière. Cependant, pour pouvoir demander ces aides, il faut obligatoirement passer par un professionnel certifié RGE, pour Reconnu Garant de l’Environnement. Si vous vous chauffez à l’électricité, il y a également deux options pour réduire vos dépenses énergétiques. La première est de vous engager dans d’autres travaux, poser des panneaux solaires sur votre toit. Entre l’électricité ainsi générée et les aides de l’État, c’est une opération rentable en seulement quelques années. Enfin, la deuxième option consiste à vérifier que vous avez bien le fournisseur d’électricité qui vous convient.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *