Taux d’humidité de votre maison : quels risques pour la santé et votre budget ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Fioul'Pratique : conseils & astuces

problèmes de taux d'humidité dans le logement

Vous constatez que votre maison possède un taux d’humidité trop fort ? Vous devez absolument vous en inquiéter, car cela peut avoir des conséquences importantes sur votre vie. Champignons, troubles respiratoires, délabrement de l’habitat, quels sont les risques de l’humidité pour votre santé et pour votre budget ? Voici quelques éléments de réponse.

Comment détecter un taux d’humidité trop élevé chez vous  et comment le traiter ?

Les signes du taux d’humidité

Il existe un certain nombre de signes qui ne trompent pas. Observez vos peintures et tapisseries. Si la peinture s’écaille par endroit ou que votre tapisserie gondole, cela signifie que le taux d’humidité est supérieur à la normale. En effet, les revêtements intérieurs sont prévus pour résister dans le temps à condition que les conditions hygrométriques soient convenables. Vous pouvez également observer que vos plinthes ont tendance à se décoller et que de la moisissure apparaît à certains endroits.

Mesurer son taux d’humidité

Vous pouvez mesurer le taux d’humidité dans votre logement avec un testeur d’humidité ou avec un hygromètre. Si votre taux d’humidité est inférieur à 30% ou supérieur à 70% il est fortement conseillé de traiter le problème.

Prix : Pour l’hygromètre comptez entre 10 et 50 euros. Le prix d’un testeur d’humidité, ou humidimètre varie autour de 20 euros mais peut aller jusqu’à 50 euros.

Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel qui procédera à un diagnostic complet et vous conseillera sur les solutions adaptées à votre taux d’humidité. Cette intervention peut coûter entre 300 et 800 euros.

Les solutions pour lutter contre l’humidité

Commencez par aérer quotidiennement votre maison. L’air doit circuler et se renouveler pour être de bonne qualité. En respirant, vous rejetez naturellement de l’air humide, à vous de le chasser de votre logement ! Si vous constatez que cela ne suffit pas, procurez-vous des déshumidificateurs d’air pour toutes les pièces sensibles de la maison, il en existe de tout budget, entre 100 et plus de 400 euros, selon les options. Un système de ventilation murale sera encore plus efficace et vous permettra de contrôler numériquement votre taux d’hygrométrie, mais son prix dépasse les quelques centaines d’euros.

En cas d’humidité grave, des travaux d’isolation seront nécessaires afin de préserver votre maison à long terme. Le coût moyen du traitement de l’humidité est de 800 euros mais peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Pourquoi est-il important de traiter ce problème ?

Les risques sur la santé

La santé des enfants : Il est primordial de vérifier le taux d’hygrométrie des pièces où vivent les enfants. Si l’humidité a des conséquences sur la santé des adultes, elle en a de plus graves chez l’enfant. Il peut en effet développer des maladies chroniques irréversibles en restant longtemps en contact avec un air trop humide, ainsi que d’importantes allergies. Prenez garde toutefois à ne pas arriver à l’excès inverse, un air trop sec peut, lui aussi, causer des maladies chez l’enfant.

La santé des adultes : Bronchites à répétition, asthme chronique, allergies et rhinites trouvent souvent leur origine dans une maison humide. Si de tels symptômes apparaissent, inquiétez-vous et réalisez un diagnostic complet de votre maison. Au fil du temps, l’arthrite et les rhumatismes apparaissent et deviennent des compagnons de vie fort handicapants.

Les risques sur votre logement

La consommation de chauffage : Le chauffage de votre maison est idéal lorsque vos murs sont convenablement isolés contre le froid et que votre taux d’humidité n’est pas élevé. Lorsque l’eau contamine l’air, il devient plus difficile à chauffer et votre installation ne parvient pas à conserver une température constante. En résultent une altération de votre confort et une augmentation de votre facture.

La solidité de votre maison : L’humidité est un véritable fléau dans un logement. Elle altère la solidité de toute votre structure. Si des champignons se développent dans vos charpentes en bois, notamment la mérule, vous courrez le risque de voir votre maison s’effriter et finir par s’effondrer. Vous devez absolument agir et demander l’assainissement définitif de votre maison.

L’odeur : La moisissure et l’air humide provoquent des mauvaises odeurs dans les parties contaminées. Il n’est pas suffisant d’aérer régulièrement ? Alors des moisissures doivent être cachées quelque part. Commencez pas investir dans un déshumidificateur d’air pour voir si le problème se règle. Il faut ensuite agir en profondeur.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus