Menu

Trop chauffer la nuit : quels risques pour le sommeil et la santé ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Fioul'Pratique : conseils & astuces

sommeil bebe

Le froid est revenu cette semaine avec des températures en dessous de 0 degré. Or, en hiver, on a tendance à trop chauffer la chambre à coucher dans le but d’un sommeil douillet. Cette habitude peut être mauvaise pour la santé et l’organisme.

Bien régler son chauffage pour mieux dormir

Le froid a un effet vasoconstricteur, c’est-à-dire qu’il permet un ralentissement de la circulation sanguine, qui aide à l’endormissement et à une meilleure récupération. Trop chauffer pendant la nuit empêche alors ce phénomène et perturbe notre sommeil.

De plus, l’exposition au froid ou à la chaleur peut provoquer des réveils « intra-sommeil ». Il est donc important de chauffer convenablement la pièce à coucher, pour s’assurer un sommeil de qualité. Avec une température de 18°C dans la chambre le corps atteint une neutralité thermique, ce qui facilite l’endormissement. En effet, le corps n’aura pas besoin de réguler sa température et votre cerveau se concentrera sur votre sommeil.

Pensez aussi à aérer la pièce pendant la journée, mais aussi un quart d’heure avant d’aller vous coucher. Le renouvellement de l’air favorise la bonne oxygénation pendant le repos. Si vous n’êtes pas frileux, vous pouvez aussi éteindre votre chauffage pendant la nuit. En effet, sous les couvertures, le corps se réchauffe naturellement pendant le sommeil.

Une chambre trop chaude : plus de risques de tomber malade

Avis aux plus frileux, trop chauffer la chambre pendant son sommeil peut accélérer les risques de tomber malade en hiver. En effet, dormir avec un chauffage trop élevé peut provoquer des maux de gorge, de tête ou encore le nez bouché et la peau sèche.

Pour éviter de tomber malade, il est également conseillé d’humidifier l’air de la pièce avec un verre d’eau ou un humidificateur sur le radiateur. Cela vous évitera les maux de tête ou de gorge. Avant de dormir, évitez aussi les activités qui réchauffent comme un bain chaud ou une activité physique, qui risquent de perturber votre température intérieure.

Pas plus de 19 degrés dans la  chambre recommandés dans la chambre

En hiver, on a tendance à bien chauffer sa maison et sa chambre, pour plus de confort. Cette habitude est pourtant mauvaise pour l’organisme. L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) conseille de chauffer la pièce à coucher entre 16 et 19 degrés, selon les profils des habitants. Vous pouvez chauffer la chambre d’un bébé ou d’un enfant en bas âge, entre 18 et 20°C.

De plus, l’ADEME précise qu’un degré supplémentaire équivaut à 7% de consommation de chauffage en plus. Ne pas abuser du chauffage vous permettra donc de préserver votre santé, mais aussi de faire des économies sur votre facture énergétique.

Pour les autres pièces, il est conseillé de chauffer sa salle de bain à 20 ou 21°C et le reste de la maison à 19°C.


Commentaires
Naomie

Bonjour,
Dites ! Que risque-t-on si l’on a l’habitude de dormir la tête du côté du radiateur en marche?
Quels arguments devrait-on avancer pour dissuader de dormir près du radiateur surchauffé?

Merci

Emmeline Guiragossian

Bonjour Naomie, c’est une très bonne question. Dormir prêt d’une source de chaleur comme un radiateur n’est pas bon pour la santé et peut provoquer des rhumes et des irritations à la gorge, ainsi que des maux de têtes.


Oxana

Bonjour j ai trouvé beaucoup d interet a vos explications sur le chauffage car depuis quelques jours je me reveille en pleine nuit alors que j avais un sommeil de bebe 😀 Mais ma demarche est serieuse nausees maux de tete lors du reveil matin mon chauffage est a plus de 25 degree quand je me reveille voila merci pour des informations supplémentaires.

Emmeline Guiragossian

Bonjour,
merci pour votre commentaire, nous sommes ravis de savoir que nos articles vous aident à aller mieux, le réglage du chauffage est en effet très important pour éviter certains problèmes de santé. A bientôt 🙂


Oxana

Bonjour j ai trouvé beaucoup d interet a vos explications sur les risques par rapport au chauffage car depuis quelques jours je me reveille en pleine nuit alors que j avais un sommeil de bebe 😀 Mais ma demarche est serieuse nausees maux de tete lors du reveil matin mon chauffage est a plus de 25 degree quand je me reveille j ai eu recemment perte de connaissance 10 seconde en me levant je ne comprends pourquoi mon chauffage le se surchauffe ds la nuit voila merci à l equipe pour des informations supplémentaires. Ps sans compter l economie d énergie etc


MIMI

Bonsoir
Merci pour vos explications très claires
Jai donc éteint les chauffages car la température des chambres est à 18.5 degrés.
J ai mon fils de 18 mois Qui est actuellement enrhumé et hier j’ai augmenté le chauffage à 21 en pensant que ca allait lui faire du Bien.
Ce matin encore pire le nez complètement bouché et de la fièvre en plus…
Donc j espère que demain matin ça ira mieux…
bonne soirée

Emmeline Guiragossian

Bonjour,
merci pour votre commentaire. Nous souhaitons à votre fils un bon rétablissement, en espérant que nos conseils serviront ! N’hésitez pas à consulter un spécialiste si son état ne s’améliore pas.
Très bonne fin d’année à toute votre famille 🙂


isabelle

merci pour toutes ces infos, cependant vous pourriez avoir le même discours dans tous vos articles, ici on trouve température de la salle de bain 17 et puis ailleurs 19 ou 20…

Francois T.

En effet, nous indiquons plutôt 19/20° pour la salle de bain dans nos autres articles. Ici 17°C était recommandé lorsque la salle de bain était inoccupée ou pour un passage rapide (ex. brossage des dents,…). Pour une douche ou un bain, il vaut mieux remonter la température à 19/20°C pour davantage de confort, particulièrement avec de jeunes enfants ou des personnes âgées. Nous avons mis l’article à jour en conséquence. Merci pour votre commentaire Isabelle.


Jacqueline

J’ai 66 ans, Je ne chauffe jamais ma chambre où il fait entre 15 et 16 degrés. Lorsque ma petite fille de 2 ans vient elle y fait la sieste bien couverte et tout le monde dort très bien. Pourtant dehors il fait souvent entre -4 et -6.


Gillet

Bonjour,

Je vis en chambre universitaire, le chauffage est collectif et est allumé en permanence, de ce fait je ne peux pas le régler. Toute la journée ainsi que la nuit il fait très chaud je laisse la fenêtre grande ouverte mais je tombe tout de même malade (nez bouché, mal à la tête et à la gorge). Je précise que le radiateur est bouillant 24h/24.

Que pouvez-vous me conseiller ?

Merci

Francois T.

Bonjour Manon et merci pour votre commentaire. Généralement c’est plutôt le problème inverse dans les veilles cités universitaire 🙂 Je vous recommande de bien regarder si vous pouvez régler la puissance de votre radiateur (présence d’un petit robinet ou vanne). Dans le cas contraire, informez les responsables de la cité U qu’il fait trop chaud et demandez leur de réduire la température.


ugugh

c’est fou parce que dans mon appartement d’avant il faisait 27 degrés dans ma chambre c’était invivable et mes colocataires me traitaient limite de folle quand je disais que je trouvais ça horrible ! les chauffages collectifs au sol dans les appartements des années 60 c’est l’enfer sur terre


hayat

Bonjour je dors à coter du radiateur surtout ma tête .est ce qu’il y a un risque car en ce moment j’ai des mauts de tête j’ai peur d’avoir un aveser si je continue à dormir comme ça .merci .

Francois T.

Bonjour Hayat, en effet il n’est pas recommandé de dormir trop près du radiateur. Il vaudrait mieux éloigner un peu votre lit du radiateur pour gagner en confort. Bonne journée.


Gaudin

Bonjour,
Je suis en location.
Dans la plus petite des chambres, il y fait toujours trop chaud. En effet la taille du radiateur y est la même que dans les autres pieces, alors que l’espace à chauffer est réduit. Je ne peux pas éteindre le radiateur, sinon la chaudiere tombe en panne. Je ne peux pas non plus régler la puissance du radiateur. Est ce que je peux mettre une couverture dessus afin de limiter la chaleur (je precise qu’il ne s’agit pas d’un radiateur électrique). Existe t’il û quelconque risque (santé, incendie…) si j’opte pour cette solution ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *