Trop chauffer la nuit : quels risques pour le sommeil et la santé ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Fioul'Pratique : conseils & astuces

sommeil bebe

Le froid est revenu cette semaine avec des températures en dessous de 0 degré. Or, en hiver, on a tendance à trop chauffer la chambre à coucher dans le but d’un sommeil douillet. Cette habitude peut être mauvaise pour la santé et l’organisme.

Bien régler son chauffage pour mieux dormir

Le froid a un effet vasoconstricteur, c’est-à-dire qu’il permet un ralentissement de la circulation sanguine, qui aide à l’endormissement et à une meilleure récupération. Trop chauffer pendant la nuit empêche alors ce phénomène et perturbe notre sommeil.

De plus, l’exposition au froid ou à la chaleur peut provoquer des réveils « intra-sommeil ». Il est donc important de chauffer convenablement la pièce à coucher, pour s’assurer un sommeil de qualité. Avec une température de 18°C dans la chambre le corps atteint une neutralité thermique, ce qui facilite l’endormissement. En effet, le corps n’aura pas besoin de réguler sa température et votre cerveau se concentrera sur votre sommeil.

Pensez aussi à aérer la pièce pendant la journée, mais aussi un quart d’heure avant d’aller vous coucher. Le renouvellement de l’air favorise la bonne oxygénation pendant le repos. Si vous n’êtes pas frileux, vous pouvez aussi éteindre votre chauffage pendant la nuit. En effet, sous les couvertures, le corps se réchauffe naturellement pendant le sommeil.

Une chambre trop chaude : plus de risques de tomber malade

Avis aux plus frileux, trop chauffer la chambre pendant son sommeil peut accélérer les risques de tomber malade en hiver. En effet, dormir avec un chauffage trop élevé peut provoquer des maux de gorge, de tête ou encore le nez bouché et la peau sèche.

Pour éviter de tomber malade, il est également conseillé d’humidifier l’air de la pièce avec un verre d’eau ou un humidificateur sur le radiateur. Cela vous évitera les maux de tête ou de gorge. Avant de dormir, évitez aussi les activités qui réchauffent comme un bain chaud ou une activité physique, qui risquent de perturber votre température intérieure.

Pas plus de 19 degrés dans la  chambre recommandés dans la chambre

En hiver, on a tendance à bien chauffer sa maison et sa chambre, pour plus de confort. Cette habitude est pourtant mauvaise pour l’organisme. L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) conseille de chauffer la pièce à coucher entre 16 et 19 degrés, selon les profils des habitants. Vous pouvez chauffer la chambre d’un bébé ou d’un enfant en bas âge, entre 18 et 20°C.

De plus, l’ADEME précise qu’un degré supplémentaire équivaut à 7% de consommation de chauffage en plus. Ne pas abuser du chauffage vous permettra donc de préserver votre santé, mais aussi de faire des économies sur votre facture énergétique.

Pour les autres pièces, il est conseillé de chauffer sa salle de bain à 20 ou 21°C et le reste de la maison à 19°C.


Commentaires
Naomie

Bonjour,
Dites ! Que risque-t-on si l’on a l’habitude de dormir la tête du côté du radiateur en marche?
Quels arguments devrait-on avancer pour dissuader de dormir près du radiateur surchauffé?

Merci

Emmeline Guiragossian

Bonjour Naomie, c’est une très bonne question. Dormir prêt d’une source de chaleur comme un radiateur n’est pas bon pour la santé et peut provoquer des rhumes et des irritations à la gorge, ainsi que des maux de têtes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *