Menu

Rénovation énergétique : Ma Prime Rénov’ sans conditions de revenus et pour les propriétaires bailleurs à partir de 2021

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Economies d'énergie

L’aide Ma Prime Rénov’ lancée en début 2020 en remplacement du Crédit d’impôt sur la transition énergétique (CITE) est disponible pour le moment seulement pour les ménages modestes et très modestes. A partir de 2021 le dispositif sera élargi. Découvrez les changements.

Ma Prime Rénov’ finalement disponible pour les foyers à hauts revenus

L’aide Ma Prime Rénov’ fusionne le CITE et l’aide de l’Anah « Habiter Mieux agilité ». Le nouveau dispositif n’est pour l’instant disponible que pour les foyers modestes et très modestes, les autres foyers bénéficient encore du Crédit d’impôt cette année. Ma Prime Rénov sera élargie à partir de 2021 aux foyers intermédiaires.

Les foyers aux revenus les plus élevés ne devaient pas en bénéficier. Mais le gouvernement envisage finalement de l’étendre à tous. En effet, ce sont les ménages aux plus hauts revenus qui réalisent le plus les travaux de rénovation énergétique les plus performants dans leur logement. Le dispositif devrait donc être accessible à tous dès 2021, sans conditions de revenus !

Une aide augmentée et élargie aux propriétaires bailleurs et copropriétés

Alors que l’aide à la rénovation énergétique concernait les propriétaires occupants, Emmanuel Wargon, ministre du Logement, a annoncé que les copropriétés, propriétaires bailleurs et bâtiments publics pourront aussi bénéficier de Ma Prime Rénov’ dès l’an prochain.

La ministre a aussi annoncé que le budget alloué à l’aide sera revue à la hausse. Alors que le montant est actuellement de 800 millions d’euros, le gouvernement prévoit de l’augmenter à près de 2 milliards d’euros. Le budget sera précisé dans la Loi de finances 2021.

Objectif : lutter contre les passoires énergétiques et soutenir le secteur du bâtiment

Le gouvernement a décidé d’élargir le dispositif mis en place en début d’année, dans le but d’accélérer la transition énergétique des logements dits « passoires énergétiques », c’est-à-dire avec un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) de F ou G. De plus, l’Etat a inscrit la rénovation énergétique dans son plan de relance économique afin d’aider le secteur du bâtiment affecté par la crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19.

Enfin, il s’agit de stimuler la demande d’aide Ma Prime Rénov’. En effet, alors que l’objectif était de valider 200 000 dossiers cette année, fin juillet l’Anah a annoncé n’avoir accepté que 25 000 primes.


Commentaires
Lebard Brigitte

Quand connaîtrons nous le montant de la Prime Rénov ???

emmeline

Ma Prime Rénov pourra aller de 2 000 à 20 000 euros selon les revenus et le type de travaux. Le barème de l’aide devrait être connu d’ici fin septembre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus