Prix du fioul domestique : en baisse cette semaine du 2 au 6 juin 2014

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique des Prix du fioul au 10 juin 2014

Le prix du fioul commence le mois de juin en baisse

Après un mois de mai remarquablement stable, le prix du fioul entame une légère baisse en ce début juin 2014. Ainsi, en une semaine, le prix au litre de fioul ordinaire est passé de 0,850€ à 0,845€ pour une livraison de 1000 litres la semaine du 2 au 6 juin 2014.

Les facteurs ayant un impact sur le prix du fioul sont nombreux et tout particulièrement cette semaine. L’offre abondante d’or noir et la publication d’indicateurs sur l’économie américaine en demi-teinte n’encouragent pas les agents à attendre une hausse prochaine des cours du pétrole. Mais ils restent de forts signaux pour contrebalancer ces indicateurs à la baisse. En effet, alors que la situation géopolitique reste tendue en Ukraine et en Libye, la Chine présente de bonnes statistiques manufacturières. Ces indicateurs contrastés des deux côtés de l’Atlantique ont contribué à une légère baisse du prix du pétrole qui se traduit mécaniquement sur le prix du fioul.

Retrouvez les principaux facteurs qui ont influé sur le prix du fioul cette semaine :

Facteurs de baisse du prix

Facteurs de baisse1. Publication cette semaine de statistiques décevantes en zone euro
2. Offre abondante de pétrole dans le monde
3. Nette progression des réserves de produits raffinés aux USA
4. Faible demande d’énergie lors du démarrage de la saison des départs en voitures pour les vacances

Facteurs de hausse du prix du fioul

Facteurs de hausse5. Bonnes statistiques manufacturière en Chine
6. Situation géopolitique toujours tendue en Ukraine et en Lybie
3Bis. Chute des stocks de brut aux USA
8. Mesures d’assouplissement monétaires de la BCE

Evolution détaillée du prix du fioul cette semaine

1. La diffusion de statistiques décevantes concernant la zone euro où la reprise a atteint un niveau au plus bas depuis six mois en France. Cette information est un signal sur la baisse de la consommation énergétique et donc de la demande qui reste inférieure à l’offre.

2. L’offre de pétrole est assez abondante mais les investisseurs restent très attentifs à la situation en Ukraine et en Lybie voir le point n°6.

3. et 3Bis. Le rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis du 5 juin indique une baisse importante des réserves de brut aux Etats-Unis. Ce rapport est contrasté car il indique également une forte augmentation des stocks de produits raffinés. En effet, les réserves de produits distillés ont augmenté de deux millions de barils. Les experts s’attendaient à une hausse trois fois moins importante de 700 000 barils. La baisse des réserves de brut annonce une demande en hausse mais cette information est nuancée via le point suivant.

4. La hausse des réserves de produits distillés semble indiquer une faible demande des automobilistes au cours du week-end du Memorial Day. Week-end qui marque le démarrage de la saison estivale et des départs en voiture pour les vacances.

5. La bonne santé manufacturière en Chine a rassuré les opérateurs sur la consommation de l’Asie en matière de pétrole et a tiré les prix vers le haut.

6. Comme pendant le mois de mai, la situation géopolitique en Ukraine et en Libye inquiète les opérateurs. Ils sont très attentifs à la situation de ces deux régions du monde qui sont stratégiques en matière d’approvisionnement énergétique. En effet, l’Ukraine est un point important de passage du gaz vers l’Europe et la Libye est un important producteur pétrolier, membre notamment de l’OPEP.

8. La Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé un ensemble de mesures importantes d’assouplissement monétaire afin d’encourager la croissance économique. Mais les investisseurs anticipent que ce genre de mesure va contribuer à diluer la valeur de l’euro et alors remonter la valeur du dollar.

Le prix du fioul est en baisse, faut-il acheter maintenant ou attendre ?

Après une stabilité record au mois de mai, le prix du fioul s’oriente à la baisse pour le début du mois de juin. Il est probable que le prix du pétrole continue de descendre légèrement durant le mois de juin. Néanmoins, le cours de l’or noir doit être attentivement surveillé car les facteurs de hausse sont nombreux et un sursaut de l’économie américaine pourrait inverser la tendance. Tendance qui sera accentuée par les mesures d’assouplissement de la BCE qui renforcent le dollar face à l’euro et contribuent à donner un pétrole « plus cher » pour les européens, le brut se négociant en dollar.

Notre conseil d’achat de fioul

Si votre cuve de fioul est bientôt à sec c’est le bon moment pour passer commande de fioul. En effet, le prix du fioul est bas, presque un record depuis 3 ans, vous achèterez votre fioul au bon moment.

Si vous avez encore du fioul et vous désirez remplir votre cuve au meilleur moment (lorsque les prix seront au plus bas) nous vous conseillons d’attendre et d’observer très attentivement le prix FioulReduc. La perspective est à la baisse mais cette baisse peut être de courte durée. Si vous ne désirez pas consulter quotidiennement le prix du fioul, vous pouvez néanmoins commander dès maintenant car le prix est bas et vous ferez une bonne affaire.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *