Le prix du fioul commence 2015 en légère hausse

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution des prix du fioul du 2 janvier 2015

Le prix du fioul est en hausse cette semaine et gagne 12 euros par rapport à la semaine dernière. La hausse de la TICPE est la cause principale de cette hausse.

La hausse de la TICPE se répercute sur le prix du fioul

Après 4 mois de baisse spectaculaire, les prix du fioul sont en légère en augmentation cette semaine avec l’application de la nouvelle fiscalité sur le fioul domestique.

Quelles conséquences sur le prix du fioul ?

Cette semaine, on relève un prix moyen de 706 euros pour une livraison de 1000 litres de fioul ordinaire sur FioulReduc.com.

Le prix du fioul augmente donc de 12 euros par rapport à la semaine précédente, alors que la hausse de la TICPE est de 23,8 euros pour 1000 litres. Cette hausse de la fiscalité reste contenue par les marchés financiers, où le cours du pétrole continue à baisser. Il faut remonter à octobre 2010 pour retrouver des niveaux de prix similaires.

Facteurs de baisse des cours du fioul cette semaine

Facteurs de baisse

1. L’OPEP ne remet pas en cause ses objectifs de production et maintient ses quotas actuels.

 Facteurs de hausse des tarifs cette semaine

Facteurs de hausse
2. Augmentation de la fiscalité sur le fioul domestique : augmentation de 23,8€ pour 1000 litres de fioul.

 

Faut-il acheter du fioul maintenant ?

Conseil d'achat de fioul

Il était préférable de passer commande avant le 1er janvier 2015 en raison de la hausse de la taxe TICPE, néanmoins les prix du fioul demeurent très bas pour la saison.

Si votre cuve est presque vite, n’hésitez pas à passer commande dès maintenant car les plannings de livraison des distributeurs se remplissent rapidement en cette période de grand froid.

Évolution détaillée des prix du fioul cette semaine

Les marchés pétroliers sont restés sous tension en cette fin d’année 2014. Les investisseurs ne s’attendent pas à ce que l’OPEP intervienne pour réduire sa production, ce qui permet au pétrole de poursuivre sa baisse cette semaine.

Rappelons que les cours du baril du brut ont chuté de près de moitié depuis la mi-juin, pour aboutir fin 2014 à des niveaux historiquement bas depuis plus de cinq ans sur les places boursières de New-York et de Londres.

Dans un contexte où l’OPEP maintient ses objectifs de production et une offre américaine toujours grandissante, notamment avec l’explosion de la production liée l’exploitation du schiste, les prix du pétrole devraient se maintenir bas.

 


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *