Paris lance le plus grand programme de rénovation thermique pour le logement privé en France

Publié le par Guillaume Bort dans Economies d'énergie
Paris - Mairie du 19ème arrondissement

Mairie du 19e arrondissement de Paris

Alors que le texte de loi pour la transition énergétique de Ségolène Royal est au cœur de l’actualité, la mairie de Paris mettra en place des actions de rénovation thermique pour les bâtiments privés du 19ème arrondissement dès le 30 septembre.

Objectifs environnementaux et sociaux

L’objectif de la Mairie de Paris est de réduire de 25% la consommation énergétique ainsi que les émissions de CO2 et gaz à effet de serre, d’ici 2020. Le but est aussi de lutter contre la précarité énergétique, qui touche près de 55 000 foyers parisiens. L’objectif est donc à la fois environnemental mais aussi social.

L’opération, nommée OPATB (Opération d’amélioration thermique des bâtiments), débutera dans le 19ème arrondissement le 30 septembre 2014, avec une réunion publique à la mairie d’arrondissement. Elle devrait concerner 2613 immeubles du parc privé. Les logements du 19ème, quatrième arrondissement le plus peuplé et populaire, sont généralement moins bien isolés que le reste de la capitale. Le 19ème arrondissement compte environ 26% d’actifs ouvriers et employés. Le revenu moyen par habitant est de 1 650 euros par mois.

Emplacement du 19e arrondissement

Ian Brossat, adjoint à la Mairie de Paris et en charge du logement déclare : « Nous voulons permettre de faire baisser la facture énergétique. Nous sommes au croisement de l’environnement et du social. »

Les actions mises en place entrent dans le cadre du Plan climat énergie dont l’objectif est la construction de 10 000 logements par an et la rénovation thermique de 55 000 logements dans Paris. En effet, la mairie de Paris devrait lancer au cours de l’année 2015 son « Plan 1 000 immeubles » afin de rénover énergétiquement les immeubles les plus énergivores de la capitale.

Des programmes d’isolation thermique ont déjà eu lieu dans certains arrondissements de Paris  et depuis 2008, 20 000 logements sociaux ont déjà été rénovés. Mais l’OPATB du 19ème est désormais le plus grand programme de rénovation énergétique à l’échelle d’un arrondissement, organisé en France.

Un accompagnement sur mesure et dans la durée

Pour Célia Blauel, adjointe à la Mairie de Paris « L’idée c’est d’aller chercher les copropriétaires et de les accompagner jusqu’au vote des travaux de rénovation thermique puis de superviser leur réalisation ».

Les immeubles retenus par la ville de Paris pour son programme de rénovation thermique bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pendant 6 ans. Cet accompagnement est assuré sur le terrain par le PACT, une association spécialisée au service des personnes et de leur habitat. Marianne Beck, responsable du pôle Requalification urbaine du PACT 75 explique que « Le PACT 75 jouera le rôle d’assistant à maîtrise d’ouvrage, pour conseiller les copropriétés lors de la réalisation d’un audit énergétique, pour le choix d’un architecte et d’un BET ayant des références en termes d’opérations de rénovation thermique, et au moment de la rédaction du dossier de consultation des entreprises. » De plus, le PACT 75 s’assurera que les entreprises soient conformes aux règles d’éco-conditionnalité.

L’accompagnement proposé est un accompagnement « sur mesure », avec la mise à disposition de conseillers thermiques. Ces conseillers seront en charge de réaliser des diagnostics globaux des immeubles. Ils aideront de plus les propriétaires dans leurs demandes de subventions, ainsi que sur le choix des entrepreneurs.

Au-delà de l’accompagnement, François Dagnaud, maire du 19ème arrondissement explique qu’il souhaite aussi mobiliser les copropriétaires dans ce projet et ainsi être dans une démarche participative.

Des subventions de l’Etat sous certaines conditions

Afin de bénéficier de l’accompagnement des conseillers thermiques, les propriétaires devront être sélectionnés après avoir déposé un dossier de candidature qui devra mettre en évidence « la motivation et la capacité des instances de copropriétés à porter le projet ».

Les copropriétés du 19ème arrondissement de Paris qui souhaitent entretenir des travaux de rénovation énergétique pourront déposer un dossier de candidature auprès de la Ville de Paris jusqu’au 31 janvier 2020.

Deux subventions ont été mises en place par la Ville de Paris. La première concerne les copropriétés qui souhaitent réaliser une isolation thermique par l’extérieur de leur façade ainsi que l’isolation de leur toiture. La subvention représente alors 20% du montant hors-taxe des travaux et est plafonnée à 2 000 euros par logement.

La deuxième subvention concerne les travaux de végétalisation des façades et des toits, les aménagements pour le tri sélectif et le compostage ainsi que la création d’emplacements réservés aux vélos. Elle représente 50% du montant HT des travaux. Une limite de 5 000€ par immeuble est toutefois délimitée.

En parallèle de ces deux subventions, des aides de la région seront disponibles ainsi que des aides directement versées aux propriétaires à hauteur de 80% du montant des travaux hors taxes, dans une limite de 25 000 euros par logement et si le gain en consommation d’énergie est d’au moins de 25%. L’adjointe à la Mairie de Paris précise que l’enveloppe d’accompagnement sera de 5 millions d’euros sur 6 ans, en plus des autres dispositifs dont le coût est de 1,2 million d’euros.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *