Pourquoi les Français ont économisé 1.6 milliard sur leur facture de fioul au premier semestre 2014 ?

Publié le par Guillaume Bort dans Toute l'actualité du Fioul

Comité Professionnel du Pétrole

La facture d’énergie des Français chauffés au fioul est en forte baisse. Cette baisse s’explique par la baisse de 30% des volumes distribués en France au cours du premier semestre 2014. Mais également, de la baisse du prix du fioul de 6% en moyenne au cours de cette même période comparée à l’année précédente.

Une baisse record de l’activité distribution de fioul domestique au 1er semestre 2014

Les chiffres publiés par le Comité Professionnel du Pétrole (CPDP) indiquent que les volumes de fioul domestique distribués sont fortement en baisse sur ce premier semestre 2014. Ainsi, comme illustré par le graphique ci-dessous, sur le premier semestre 2014, on constate une baisse des volumes de 30% par rapport à l’année précédente :

  • 5,14 millions de mètres cubes distribués en France au premier semestre 2013
  • 3,7 millions de mètres cubes distribués en France au premier semestre 2014

Cette baisse, quasi historique, s’explique par l’hiver particulièrement doux que nous venons de traverser. En effet, l’hiver de l’année 2013-2014 fut le sixième hiver le plus chaud depuis 1850, soit plus d’un siècle et demi. Il en a résulté des températures particulièrement clémentes pour la saison et donc une forte diminution de la consommation d’énergie pour les ménages français.

Distribution de fioul domestique en France

Comparaison des volumes de fioul domestique (m3) distribués en France entre le 1er semestre 2013 et le 1er semestre 2014, source : CPDP.

Chute des volumes de fioul domestique en 2014

L’ensemble du secteur de l’énergie a été fortement impacté par cette importante baisse de la consommation. Au cours de ce premier semestre 2014, ce sont notamment les mois d’avril et mai 2014 qui furent difficiles pour le secteur. En effet, comme l’indique le graphique ci-dessous, la baisse par rapport à l’année précédente fut particulièrement sévère : les volumes distribués baissent de 35% en avril et de 50% en mai 2014, toujours par rapport à 2013.

La sortie de l’hiver n’aura donc pas permis aux distributeurs de fioul de regagner en activité. Dans la foulée d’avril et mai. Juin 2014 accuse également une baisse d’activité avec un baisse de 12% des volumes de fioul distribués.

Baisse_activité_fioul

Pourcentage de baisse des volumes de fioul domestique distribués en France entre le 1er semestre 2013 et le 1er semestre 2014 (ex. en avril 2014 et par rapport à avril 2013, les volumes de fioul domestique distribués en France sont en baisse de 35%), source : CPDP.

Une situation bénéfique pour les consommateurs de fioul

Le prix du fioul sur le premier semestre 2014 a été en moyenne plus bas de 6 centimes par litre par rapport au premier trimestre 2013. Le plus gros écart de prix en février et mars, où le prix du fioul était plus bas de près de 10 centimes par rapport à 2013, soit près de 200 euros d’économies pour un ménage commandant 2000 litres, ce qui correspond à la consommation moyenne d’un foyer français chauffé au fioul domestique.

Prix_litre_fioul_domestique

 

Si l’on cumule cette baisse du prix à la baisse de la consommation de fioul domestique constatée en France, au cours du premier semestre 2014 et au niveau national, c’est plus d’1,6 milliard d’euros en moins que les Français n’auront pas dépensé pour se chauffer.

En effet, au premier semestre 2013, la facture énergétique des Français chauffés au fioul domestique a été de 4,9 milliards d’euros, contre 3,3 milliards d’euros au premier semestre 2014.

Volume_affaire_fioul_domestique

 


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *