Le détecteur de fumée dans les logements devient obligatoire en 2015

Publié le par Guillaume Bort dans Fioul'Pratique : conseils & astuces, Toute l'actualité du Fioul

Détecteur de fumée Nest

Un détecteur de fumée normalisé est désormais obligatoire dans tous les logements et doit être installé au plus tard le 8 mars 2015. Cette mesure a été prise afin d’éviter les risques d’incendies mortels.

La France en retard sur l’Europe

En France, moins de 3% des habitations sont équipées de détecteurs de fumée, soit un logement sur 10 environ. Un chiffre très bas par rapport à la Norvège par exemple avec 97% d’habitations équipées et 88% chez les Anglais, où l’obligation du détecteur de fumée est déjà mise en place.

Caractéristiques du détecteur de fumée

Le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) doit être caractérisé du marquage CE et être conforme à la norme européenne NF EN 14604. Les détecteurs avec ionisation sont interdits car radioactifs.

Un détecteur coûte entre 10 et 30 euros, un prix abordable pour se sécuriser au mieux. La société Nest a profité de ces nouvelles mesures pour lancer sur le marché français un détecteur de fumée intelligent, image utilisée en illustration de cet article.

Comment procéder pour installer son détecteur de fumée ?

L’installation est à la charge du propriétaire du logement qu’il soit bailleur ou occupantLe propriétaire bailleur peut fournir de lui-même le détecteur de fumée à son locataire ou lui rembourser l’achat si le locataire a payé le détecteur. De plus, le propriétaire doit vérifier le bon fonctionnement du détecteur lors de l’état des lieux et s’assurer qu’il est aux normes.

Parallèlement à la démarche d’installation de détecteur de fumée, l’occupant doit prévenir son assureur avec lequel il a conclu un contrat d’assurance habitation, de cette installation.

Une fois l’installation faite, l’occupant doit entretenir le détecteur régulièrement et s’assurer du remplacement des piles ainsi que du remplacement d’un détecteur déjà installé. Les piles du détecteur ont une durée de vie de 5 à 10 ans.

Il est par ailleurs conseillé de faire appel à un professionnel spécialisé pour s’assurer de la qualité du détecteur ainsi que de son installation.

Objectif : Réduire le nombre de décès et d’incendies par deux

L’obligation d’installation du détecteur de fumée s’explique principalement pour des raisons de sécurité.

Le nombre d’incendies dans les habitations a doublé ces 20 dernières années. On compte près de 250 000 incendies par an. Environ 800 personnes par an décèdent à cause des incendies et 10 000 se retrouvent blessées. Parmi les décès, 80% sont dus à l’intoxication par la fumée. De plus, les incendies domestiques représentent la deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans, après la noyade. Enfin, 70% des incendies mortels surviendraient la nuit. Il s’agit donc d’éviter au maximum les catastrophes humaines.

L’application de cette mesure par la loi Morange réduirait le nombre de morts par deux selon Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au logement. Concrètement, l’installation du dispositif sert à détecter les fumées émises en début d’incendie et émettre un signal sonore puissant et immédiat pour réveiller une personne endormie, en cas d’embrasement. Il est conseillé de l’installer dans un couloir près des chambres.


Commentaires
Bernard PETITHOMME

Bonjour,
?? quel prix vos détecteur de fumée ??

Emmeline Guiragossian

Bonjour Bernard, nous ne vendons pas de détecteurs de fumée mais du fioul, du GNR et un service d’entretien de chaudière. Cet article à un but purement informatif. N’hésitez pas à nous joindre au 09 75 18 75 18 pour en savoir plus sur nos activités ! Très bonne journée 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *