Menu

Lancement d’une nouvelle aide pour changer sa chaudière fioul : 5 choses à savoir

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul
Illustration d'une chaudière micro cogénération. gcpics / Shutterstock

Illustration d’une chaudière micro cogénération. gcpics / Shutterstock

Ségolène Royal a annoncé jeudi 23 février le lancement d’une nouvelle prime d’économies d’énergie dont le but est d’accélérer la rénovation énergétique et lutter contre la précarité énergétique en aidant les Français en difficulté à s’équiper d’un chauffage plus performant et donc plus économe. Une aide qui concerne aussi les chaudières fioul.

1. Quel est le montant de la prime énergie pour le fioul ?

La prime va de 50€ à 1300€ environ, selon les cas. Concernant le chauffage au fioul, la prime énergie s’élèvera à 800€ pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière à haute performance énergétique.

2. Qui peut bénéficier de cette aide au chauffage ?

Les conditions pour prétendre à la prime énergie dépendent des ressources du foyer et sont globalement les mêmes que celles pour l’aide de l’Anah (agence nationale de l’habitat). Une fois le dossier accepté, les ménages éligibles devront choisir le partenaire CEE signataire de la charte et signer le devis pour effectuer les travaux.

La prime énergie est cumulable avec le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique).
EN SAVOIR PLUS : Quelles sont les aides financières disponibles ?

3. Jusque quand est-elle valable ?

Vous avez un peu plus d’un an pour bénéficier de cette aide : du 1er mars 2017 au 31 mars 2018.

Les primes seront versées par les vendeurs d’énergie, leurs partenaires, ainsi que les collectivités territoriales, signataires de la charte d’engagement de cette nouvelle aide à la rénovation énergétique.

4. Pourquoi changer sa chaudière fioul ?

Les chaudières plus performantes, comme la chaudière à condensation, dépensent moins d’énergie, de fioul, pour chauffer.

Remplacer sa chaudière fioul ancienne par une plus performante est donc à la fois un moyen de faire des économies sur sa facture de chauffage, tout en participant à un système plus écologique.

5. Quel est l’objectif de cette prime énergie ?

Le gouvernement a décidé de mettre en place cette nouvelle aide pour accélérer la rénovation énergétique, dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Le but est de réduire les gaz à effet de serre en aidant les Français à se fournir d’équipements plus économes.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle prime énergie, consultez le site du gouvernement.


Commentaires
monborren maurice

POUR CELA IL FAUDRAIDE LARGENT QUE NOS RETRAITE AUGMENTE 800E DE LA RIGOLADE ELLE ELLE EST PLEINE DE FRIC NOUS NON


icarob

Ma chaudière ma lâché, corps de chauffe percé.
J’ai étudié toutes les solutions de remplacement.
1. Remplacement de ma chaudière de 20 ans par une chaudière à condensation : en gros les prix = 4700 € avec des prix tirés au couteau à cela s’ajoute une installation en bonne et due forme par un installateur : 1500€ mini / total : 6200€ pour prétendre à une déduction fiscale de 30 %.. Faite le compte (déduction faite) : 4340 €. Quand même

2. En optant pour une chaudière basse température avec une petite différence de rendement (93% au lieu de 103% soit 10% au mieux) à 1350€ la chaudière achetée sur le NET que je pose moi-même. La différence 4340€ – 1350€ = 2990€.
Ma conso moyenne annuelle de fuel 1500l soit 1000€ par an – 10% (écart de rendement) = 100€ de gain par an avec une condensation.
Donc 2990€ / 100 = 29.9 années pour amortir un tel investissement, même avec une déduction fiscale de 30%. Cela ne vaut pas le coût.
A cela s’ajoute des frais d’entretiens au moins 30% plus cher que sur une chaudière basse température.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *