Insolite : Le premier camion qui se conduit tout seul !

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

L’Etat américain du Nevada a accordé la première licence pour un camion autonome circulant sur les voies publiques. Une révolution qui pourrait se répandre et concerner à l’avenir la distribution de fioul.

Première licence d’autonomisation pour un camion

Le premier camion autonome, le Freightliner Inspiration Truck, a été présenté le 6 mai dans l’Etat du Nevada. Développé par les ingénieurs de Daimler Trucks North America (DTNA), il a été conçu dans le but d’aider à réduire les accidents, améliorer la consommation de carburant, réduire les émissions de gaz d’échappement (réduction des émissions de CO2 de 5%) ou encore les embouteillages. Il n’existe que deux prototypes pour l’instant et c’est le premier camion à obtenir une plaque d’immatriculation « voiture autonome », délivrée par le Nevada.

camion automatique Freightliner

crédit photo Freightliner Daimler

Fonctionnement du Freightliner Inspiration Truck

Pour fonctionner le camion dispose de caméras installées dans le pare-brise et de capteurs dans le pare-chocs, qui analysent la route sur 250 mètres à 18 degrés puis scannent à une portée de 70 mètres sur 130 degrés.

Le système Freightliner utilise des technologies de véhicules déjà existants avec des fonctions comme le freinage, le contrôle de vitesse, la stabilité de la voie, la direction, les moteurs et capteurs divers ainsi que l’évitement des collisions.

Un camion semi-autonome

Le semi-remorque n’est cependant pas totalement autonome. En effet le véhicule est considéré de « niveau 3 » ce qui signifie que le camion se conduit seul mais qu’un pilote doit être présent en cas d’urgence ou de sortie de route. En effet le Freightliner Inspiration Truck n’a pas été créé pour remplacer le conducteur, mais plutôt pour le soulager du stress et de la fatigue, et éviter ainsi les accidents de la route. Le pilote doit également s’occuper de la conduite du véhicule sur les routes locales et prendre en charge les livraisons.

La totale autonomie des camions n’est donc pas pour aujourd’hui. Le niveau 3 est néanmoins assez élevé et se rapproche du niveau 4, qui permettra d’effectuer toutes les fonctions de conduite et le contrôle de circulation.

Une révolution pour la livraison de fioul ?

Si l’autonomisation des camions s’étend en Europe et notamment en France, elle pourrait révolutionner les livraisons. Cependant la commande de fioul domestique ne concerne pas que le transport du produit mais aussi la livraison de fioul, ce qui nécessite l’intervention d’un professionnel.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *