Menu

Mieux se chauffer en hiver : les 5 mauvaises pratiques

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Fioul'Pratique : conseils & astuces
Mis à jour le

réglage chauffage radiateur

En hiver il est possible de prendre de mauvaises décisions, en voulant se chauffer plus et gagner en confort. Nous faisons un point sur 5 idées reçues.

1. Mettre le chauffage au maximum quand vous rentrez

Lorsqu’on rentre chez soi on est tenté d’augmenter d’un coup le chauffage. En faisant ça vous risquez au contraire de surchauffer votre logement, ce qui pourra faire grimper votre facture de chauffage. Il est conseillé de ne pas baisser votre chauffage en dessous de 15 degrés lorsque vous vous absentez la journée ce qui vous permettra de l’augmenter légèrement quand vous rentrez plutôt que de partir de 0.

Il est cependant plus agréable d’arriver chez soi dans un environnement déjà chauffé. N’hésitez pas à utiliser un thermostat programmable, que vous réglerez à une température un peu plus supérieure, à peu près une demie-heure avant votre retour. Vous pouvez aussi installer une sonde extérieure reliée à votre chaudière, afin d’adapter la température intérieure, en fonction de la température extérieure.

2. Penser qu’il faut chauffer le logement entre 20 et 22°, de manière uniforme

Vous êtes nombreux à chauffer votre logement à plus de 20 degrés mais ce n’est pas la bonne solution. Par ailleurs, chaque pièce n’a pas besoin d’être chauffé à la même température. L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) précise que la température idéale est de 19°C pour les pièces à vivre, 16°c dans les chambres ou encore 20 à 22°C dans la salle de bain lorsque vous l’occupez. Pour rappel, baisser son chauffage de 1°C permet d’économiser jusqu’à 7% sur votre facture d’énergie.

Si vous avez besoin d’augmenter plus votre chauffage c’est peut-être que votre habitation est mal isolée. N’hésitez pas à réaliser un diagnostic auprès de professionnels et à vous renseigner sur les offres d’isolation des combles perdus et des sols à partir d’1 euro.

3. Ne pas aérer pour garder la chaleur

Même s’il fait froid, aérer 5 à 10 minutes par jour est essentiel pour renouveler l’air et réduire la pollution de l’air intérieur dans votre logement. En aérant vous évacuer aussi l’humidité qui favorise la moisissure et les mauvaises odeurs. Par ailleurs, votre chauffage dépense moins d’énergie avec un air plus sec. Pensez à baisser votre chauffage lorsque vous aérer afin d’éviter les consommations d’énergie inutiles.

4. Garder ses rideaux et volets fermés la journée

En hiver on a tendance à vouloir préserver la chaleur en fermant ses rideaux et volets même la journée. Mais il est conseillé de laisser vos volets et rideaux ouverts la journée, afin de laisser le soleil réchauffer vos pièces. Au contraire le soir vous pouvez les fermer afin d’éviter que le logement se refroidisse pendant la nuit.

5. Ne pas réaliser son entretien de chaudière chaque année

L’entretien annuel de chaudière fioul est obligatoire et doit être réalisé chaque année. Au-delà de l’obligation cet entretien permet d’éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone ainsi que les pannes. De plus, un entretien régulier permet de réduire de 8 à 12% la consommation de fioul. L’entretien de chaudière est donc à ne pas négliger !


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus