Gazole Non Routier : la fin d’une fiscalité avantageuse pour les agriculteurs

Publié le par Guillaume Bort dans Toute l'actualité du Fioul

@AFP Patrick Kovarik

Réduction du déficit de l’état français, les agriculteurs mis à contribution

Le gouvernement, représenté par M. Ayrault, a dévoilé mercredi quelques 200 mesures visant à simplifier et à moderniser l’État français. Ces mesures permettront par ailleurs de réduire de 3 milliards d’euros le déficit de l’État en 2014.

M. Ayrault, sur le perron de Matignon, commente ainsi « les français veulent des services publics efficaces, compréhensibles ».

Dans la rubrique « révision des dispositifs coûteux », le gouvernement prévoit ainsi de mettre à contribution les agriculteurs avec « une réduction du soutien en faveur du gazole non routier (GNR) permettant une économie de 175 millions ». Dans cette volonté nationale visant à réduire le déficit de la France, les agriculteurs sont donc fortement mis à contribution, avec près de 6% de l’effort national.

Un problème pour la FNSEA

Xavier Beulin (Président de la FNSEA), dans une interview accordée à RTL, rappelle que le coût de l’énergie reste un des derniers avantages compétitifs de la France par rapport à ses voisins européens, avant de conclure, selon lafranceagricole.fr, « attention à ne pas toucher le dernier élément qui aujourd’hui nous favorise quand même un peu par rapport à nos voisins. »

L’équipe FioulReduc, le 18 juillet 2013.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *