Le prix du fioul augmente de 20 euros après un accord historique !

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution du prix du fioul 3 octobre 2016

Le prix du fioul rebondit fortement après un accord des pays producteurs de pétrole à Alger la semaine dernière, une hausse qui pourrait durer.

Le prix de fioul augmente de 20 euros en une semaine !

Le prix du fioul passe de 625 euros les 1000 litres lundi dernier 26 septembre à 643 euros ce lundi 3 octobre sur FioulReduc, soit une hausse de 18 euros en une semaine.

Le cours augmente fortement cette semaine, suite à un accord entre les pays producteurs de pétrole. Ce rebond semble cependant se stabiliser en début de semaine.

Pour connaître le prix du fuel
dans votre commune,
faites un devis !

Faut-il acheter du fioul au mois d’octobre ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul est en forte hausse suite à l’accord des pays membres de l’OPEP et cette augmentation pourrait se poursuivre dans les semaines à venir.

Pour vous informer, vous pouvez suivre l’évolution du prix du fioul au quotidien et consulter nos billets prix hebdomadaires.

Bon plan : Si vous avez besoin d’acheter du fioul, vous pouvez vous inscrire à notre opération nationale de fioul et d’électricité PowerFioul jusqu’au 6 octobre minuit, c’est-à-dire ce jeudi. L’inscription ne vous engage à rien, vous pourrez valider votre participation si l’offre que nous vous proposons vous convient.

Le baril de pétrole repasse au-dessus des 50 dollars après un accord historique de l’OPEP

Contre toute attente, les pays producteurs de pétrole se sont accordés pour limiter la surabondance de l’offre. L’objectif est de ramener la production de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) de 32,5 à 33 millions de barils par jour, contre 33,47 actuellement. Un accord entre les membres de l’OPEP n’avait pas eu lieu depuis 2008.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article : Accord exceptionnel de l’OPEP : forte augmentation du fioul à prévoir ?

Suite à cette décision, les cours ont pris jusqu’à 6% et le Brent, référence pour le cours du pétrole en Europe, est repassé au-dessus des 50 dollars la baril.

Les investisseurs restent néanmoins prudents car les modalités ne seront définies qu’en fin novembre lors d’une nouvelle réunion de l’OPEP. En effet, les niveaux de production de chacun des pays n’ont pas encore été déterminés. De plus, la hausse des cours pourrait s’essouffler si la Russie, pays non membre du groupe, refuse de participer à l’effort.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *