La hausse du prix s’accélère, le fioul retrouve son niveau de juin

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution du prix du fioul 10 octobre 2016

Le prix du fioul confirme sa hausse cette semaine, après un accord entre les pays producteurs de pétrole lors d’une réunion informelle en fin septembre. Le cours du fioul n’avait pas été aussi haut depuis le mois de juin avec le Brexit.

La hausse du prix de fioul s’accentue : + 34 euros en une semaine

Selon nos relevés hebdomadaires, le prix du fioul passe de 643 euros les 1000 litres le lundi 3 octobre à 677 euros ce lundi 10 octobre, soit une hausse de 34 euros en une semaine.

Le marché subit les conséquences de l’accord entre les pays producteurs de pétrole lors d’une réunion informelle à Alger fin septembre. Le prix du fioul domestique n’a pas été aussi haut depuis juin, après le vote favorable des Britanniques pour le Brexit (sortie de l’Union Européenne).

Pour connaître le prix du fuel
dans votre commune,
faites un devis !

Evolution du cours du fioul

Conseil d'achat de fioul

La hausse du prix du fioul s’accélère cette semaine. En effet, le fioul a augmenté d’une cinquantaine d’euros en deux semaines (prix pour 1000 litres). S’il est difficile de prévoir l’évolution des cours, le prix pourrait augmenter encore. Cependant, les investisseurs restent prudents quant à la décision des pays producteurs de pétrole.

Pour suivre l’actualité du cours du fuel en France, n’hésitez pas à consulter notre page spécifique sur l’évolution du prix du fioul au quotidien dans votre région, ainsi que nos billets prix hebdomadaires.

 

Le pétrole continue d’augmenter en attendant la réunion de l’OPEP fin novembre

Le Brent, référence pour le prix du pétrole en Europe, évolue au-dessus de 50 dollars le baril depuis une semaine. Ce lundi 10 octobre, le Brent frôle les 52 dollars, confirmant la hausse du cours du pétrole brut suite à l’annonce d’un accord entre les pays producteurs de pétrole lors d’une réunion informelle à Alger fin septembre.

Pour en savoir plus sur la réunion de l’OPEP, n’hésitez pas à consulter notre article : Accord exceptionnel de l’OPEP : forte augmentation du fioul à prévoir ?

La Russie, pays non membre du cartel mais un des plus gros pays exportateurs de pétrole, a déclaré vouloir contribuer à l’effort pour limiter la surabondance de l’offre de pétrole, lors d’une nouvelle réunion informelle cette semaine. Cette réunion a eu lieu en marge du Congrès mondial de l’énergie à Instanbul.

L’accord reste pour le moment informel. Les modalités ainsi que les volumes de production de chaque pays ne seront déterminés qu’en fin novembre, lors de la réunion de l’OPEP à Vienne. Les pays les plus importants du cartel (Arabie Saoudite, Libye…) devraient par ailleurs garder un niveau de production élevé, ce qui laisse sceptique sur une véritable solution pour régler le problème de la surabondance de l’offre.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *