Septembre frais, est-il déjà temps de redémarrer son chauffage ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

L’été semble bien fini et l’automne est déjà en route avec une météo digne d’un mois de novembre. Avec un temps plus frais et une forte baisse des températures, la chaudière fioul est déjà rallumée dans plusieurs foyers. Est-ce trop tôt ?

Un mois de septembre déjà frais contrairement à l’an dernier

A quelques jours de l’automne, les températures sont déjà de saison avec beaucoup de vent et de pluie depuis début septembre. On note des températures autour des 10 degrés le matin et la nuit sur la majorité des régions de France.

Une telle météo est une surprise, d’autant que l’an dernier le mois de septembre était plutôt estival, avec des températures atteignant 32,4°C à Paris et 36,1°C à Bordeaux. Alors pourquoi cette différence ? Ce fossé entre le mois de septembre de l’an dernier et celui de cette année s’explique car le pays subit une dépression venant des îles britanniques, alors que le temps de septembre 2016 était sous influence d’un vent du Sud, apportant de l’air chaud du Maghreb vers la France,

Comme le souligne RTL, un seuil psychologique existe, celui des 15 degrés, où l’on est tenté de rallumer son chauffage. Ce seuil est donc atteint depuis quelques semaines et les Français les plus frileux ont donc décidé de redémarrer déjà leur chauffage. Sur FioulReduc, vous êtes de plus en plus nombreux à commander du fioul pour remplir votre cuve.

Faut-il déjà redémarrer sa chaudière ?

Vous avez déjà froid et hésitez à redémarrer votre chaudière ? Pour vous faire une idée, le chauffage collectif est rallumé aux alentours du 15 octobre dans les copropriétés. Même si vous pouvez redémarrer votre chaudière à tout moment dans votre maison, il est donc encore tôt, d’autant que les températures devraient légèrement remonter pour la fin du mois. Dans certaines régions, cela semble cependant nécessaire et quelques syndic de copropriétés ont déjà décidé de rallumer le chauffage collectif.

Vous avez l’intention de rallumer votre chauffage seulement quelques heures (le matin ou le soir par exemple) ? Les cycles d’arrêts et de redémarrage font consommer au contraire plus d’énergie que si le chauffage était constamment allumé car la chaudière va mettre plus de temps à atteindre la température de confort nécessaire en repartant de zéro.

Si vous souhaitez redémarrer maintenant votre chaudière, surtout si votre maison est mal isolée, il vaut donc mieux le laisser allumer et baisser la température en journée ou lorsque vous n’êtes pas là, plutôt que d’éteindre et rallumer tous les jours. N’hésitez pas utiliser un thermostat d’ambiance pour régler la température. Rappel : L’ADEME préconise de ne pas dépasser 19 degrés.

Avant de rallumer votre chauffage, d’autres solutions peuvent êtres envisagés, comme le chauffage d’appoint ou se couvrir avec un pull. Attention : le chauffage d’appoint n’est pas fait pour être utilisé longtemps, mais seulement quelques heures. Au-delà il peut engendrer de nombreux problèmes, comme des intoxications, ou encore des incendies.

N’attendez pas le dernier moment pour vérifier vos installations de chauffage et réaliser votre entretien annuel de chaudière

Pour éviter les pannes et dépannages d’urgence, nous vous conseillons de ne pas attendre le dernier moment pour remplir votre cuve de fioul et vérifier que votre chauffage est fonctionnel.

Si vous n’avez pas encore effectué votre entretien de chaudière, c’est le bon moment pour le faire. Pour rappel, l’entretien annuel de chaudière est obligatoire.

 

Il est conseillé aussi de vérifier la pression de votre chaudière avant son redémarrage et d’alimenter le circuit en eau puis faire la purge de vos radiateurs si la pression est trop basse.

Et vous, avez-vous déjà rallumé votre chauffage ?


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus